Home Politique Asie Afghanistan > Retrait des troupes americaines: Le président afghan prend la poudre d’escampette
Asie - 17 août 2021

Afghanistan > Retrait des troupes americaines: Le président afghan prend la poudre d’escampette

Kaboul est tombée.
Qu’est-ce qui n’a pas tourné ? 300.000 hommes formés par les Usa pendant 20 ans!

En à peine un mois, toutes les villes sont tombées comme des fruits mûrs. Avec les avions et armes les plus sophistiquées, l’armée afghane a capitulé sans la moindre résistance au grand dam de Joe Biden. Que s’est-il passé ?

Les raisons sont nombreuses et contradictoires. La première et la plus plausible est que le régime qui vient de s’écrouler avait l’expertise de la corruption et de la mise en scène. Le budget alloué à la formation et à mise sur pied d’une armée compétitive était englouti par la corruption laissant les troupes dans une situation exsangue.

La deuxième est que les talibans, alimentés financièrement par l’argent de la drogue ont mis en œuvre tous les moyens de leur politique. On a constaté avec quelle rapidité les soldats de l’armée ont prêté allégeance au pouvoir taliban.

Maintenant que vont faire exactement les 5000 hommes envoyés par Joe Biden à l’aéroport de Kaboul tout comme la Royal Navy avec ses 600 hommes?

Boris Johnson dit qu’il n’est pas question de laisser le pouvoir afghan de 2001 s’installer au pouvoir et appelle la Communauté internationale à ne pas reconnaître le nouveau pouvoir. Mais de quoi parle-t-on ? Est-ce que les Russes ignorent la cuisante défaite que leur a infligée les Moudjahidines dans ce pays?

Les Usa découvrent aujourd’hui le vrai visage de l’Afghanistan, un pays où ils ont investi des millions de dollars au nom de la démocratie ! Les Talibans prennent Kaboul sous le nez et la barbe des Américains, le président Ashraf Ghani à quant à lui quitté Kaboul et le pouvoir ce jour vers une destination inconnue.

Les intérêts américains seront évités et préservés tout comme ceux de tous les pays de l’Otan qui peuvent sous ce parapluie nuire considérablement aux insurgés ! Mais à quoi bon! Tout le pays est tombé, même la France a transféré son Ambassade à l’aéroport, les Russes sont sur place et disent avoir eu des accords diplomatiques avec les nouveaux hommes forts.

Questions. Où est la force de la démocratie? Comment comprendre ce tournant, ce revirement dans les relations internationales ? Joe Biden a donné là la signature de sa personnalité internationale. C’est clair, les Américains et Occidentaux libèrent par ce coup les énergies politiques comprimées ou contenues. Le revers est bien compris le terreau de tous les extrémismes. En Afrique, c’est une autre affaire!

Léopold DASSI NDJIDJOU

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Cameroun > Extreme-Nord: Des tensions intercommunautaires qui n’en finissent pas !

Déjà 19 morts depuis le début des affrontements Dimanche. Un Conflit intercommunautaires, …