Home Politique Afrique Afrique du Sud > Jacob Zuma: De la prison à la présidence, de la présidence à la prison
Afrique - 13 juillet 2021

Afrique du Sud > Jacob Zuma: De la prison à la présidence, de la présidence à la prison

Le combattant de la liberté devenu président et aujourd’hui prisonier. L’Afrique du Sud à eu le premier prisonnier président et le premier président prisonnier.

Nelson Mandela après plusieurs années passé en prison, était devenu président. Aujourd’hui, c’est Jacob Zuma qui va de la présidence pour la prison. Jacob Zuma a ainsi passé sa sixième nuit sous les verrous. Sa demande de libération provisoire est entrain d’être étudié par la justice. Pour certains analystes

 »Jacob Zuma a atteint l’ignominie politique en devenant le premier ancien président d’Afrique du Sud à être envoyé en prison ».

L’ex-président sud-africain Jacob Zuma, englué dans des scandales de corruption, a passé sa première nuit en prison. Un fait inédit en Afrique du Sud et un test d’ampleur pour les institutions de cette jeune démocratie. 

Le sulfureux dirigeant avait gagné ses lettres de noblesse en étant incarcéré dix ans aux côtés de l’icône Nelson Mandela. Il avait ensuite dirigé en exil les services de renseignement du Congrès national africain on parti. À la sidération quasi générale, il s’est rendu mercredi à la justice.

Condamné par la Cour constitutionnelle à 15 mois de prison pour outrage à la justice, Jacob Zuma (ici le 4 juillet 2021) s’est finalement constitué prisonnier dans la nuit de mercredi 7 à jeudi 8 juillet, alors que prenait fin l’ultimatum pour se rendre à la police. 

L’ancien président sud-africain a passé sa première nuit sous les verrous. « Zuma a combattu la loi et la loi a gagné », lance le site du journal sud-africain The Sunday Times, en traduisant cette formule d’un proverbe local : « tout à une fin ». 

De son côté, le portail d’information Mail & Guardian relate « comment Jz a été poussé à se rendre » et fait état de « pourparlers intenses entre les chefs de la police, la direction de l’Anc KwaZulu-Natal et les membres de la famille de l’ancien président (pour l’amener) à se rendre ». 

Sa vie d’homme libre – qui bénéficiait des avantages d’un ancien président – a pris fin peu avant minuit, heure locale, lorsque, dans une scène dramatique, il a été escorté par un convoi de véhicules depuis sa maison de la région rurale de Nkandla jusqu’à une prison de la petite ville d’Estcourt, renseigne bbc .

En rappel , Jacob Zuma avait été emprisonné pendant dix ans en 1963 pour avoir combattu le système raciste de l’apartheid en Afrique du Sud, puis s’est exilé en 1975 pour devenir le maître espion du Congrès national africain (Anc), avant de revenir triomphalement en Afrique du Sud en 1990 et d’accéder à la présidence en 2009.

Pierre Laverdure OMBANG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Magouille autour des visas: L’Ambassade d’Allemagne décline toute responsabilité

Par Antoine Bivana En cas de paiement, l’Ambassade d’Allemagne invite les usagers à faire …