Home Non classé Cameroun > Accusation de tribalisme à la Dgsn: Les explications de la police
Non classé - 15 juin 2021

Cameroun > Accusation de tribalisme à la Dgsn: Les explications de la police

Hier, je soulignais une situation tendue au commissariat de l’emi-immigration de Yaoundé où la commissaire nouvellement affectée, Fouda Isabelle est accusée de tribalisme.

Des accusations qu’elle rejetait en bloc affirmant qu’il s’agit d’indisciplinés. La situation est encore plus grave. En effet, les responsables de la Delegation Générale à la sûreté nationale affirment que tous les rapports qu’ils recevaient indiquaient que ce commissariat était un haut lieu de corruption et qu’il fallait faire le ménage. Ainsi à sa nomination, Fouda Isabelle a explicitement eu pour instruction de nettoyer la maison.

Les accusations de tribalisme d’un camp ne serait en réalité qu’une tentative de diversion dans la mesure où non seulement des Beti ont également été affectés mais “ il fallait renouveler le commissariat“.

En fait, les fonctionnaires de police qui travaillent à l’émi-emigration de Yaoundé y sont pour la plupart depuis leur sortie de l’école. “ Ils ont donc réussi à établir des réseaux de mafia. L’enjeu principal est donc le gombo “ confie une source policière.

Après examen de la situation, Mbarga Nguele décide de renouveler 70% de l’équipe avec l’aval du commissaire Fouda qui prend également des sanctions contre les indisciplinés.

Une stratégie visant à couper les réseaux de fraude dans l’établissement des passeports et et des titres de séjour.

Avec Boris Bertolt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Canada > Drame à Gatineau: la thèse du double meurtre suivi d’un suicide confirmée

Des membres de l’entourage du père qui a tué ses deux fillettes avant de s’enlever la vie,…