Home Politique Afrique Cameroun > Activité politique : L’éclosion de nouvelles énergies est nécessaire
Afrique - 14 mai 2021

Cameroun > Activité politique : L’éclosion de nouvelles énergies est nécessaire

C’est ce que Laurent Dubois Njikam soutient dans sa publication du 14 mai 2021.

 Un autre Cameroun est possible avec l’éclosion de nouvelles énergies.

pense Laurent Dubois Njikam

Le juriste constate avec amertume que le pouvoir multiplie les stratagèmes pour préserver ses intérêts.

 Dans un environnement où l’opposition et ses leaders sont fragilisés par des querelles de leadership et les scandales financiers, quelle force politique pourra mener la bataille contre une succession de gré à gré au sommet de notre Etat ? 

S’interroge Dubois Njikam.

L’homme trouve que l’opposition ne fait pas preuve d’imagination.

 A y voir bien clair, toutes les batailles politiques actuelles visent un seul but : tuer dans l’œuf  toute contestation à venir contre la perpétuation du système Biya à la tête du Cameroun.  Le salut pourrait-il venir des nouveaux acteurs ? Et dans quel intervalle de temps ? 

Renchérit Njikam.

Il estime que l’une des faiblesses de l’opposition camerounaise, c’est son système de recrutement de ses militants et alliés.  

Les échecs répétitifs de l’opposition depuis les années 90, sont en partie liés au choix des hommes. Laurent Dubois Njikam souligne qu’en politique, on n’embrasse pas tout le monde. On ne s’allie pas avec tout le monde. Dans certains combats, la loi de la qualité prime sur la loi du nombre. On arrive assez facilement à considérer que les autres ne constituent pas une menace, lorsqu’ils agissent dans leur intérêt et en suivant leurs préoccupations propres.

Antoine Bivana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Canada > Barreau de Montréal:  Me. Olivier Chi Nouako radié du Barreau de Montréal.

Par Junior Atogo’togo C’est dans le dossier No 56- 17 – 03101 du 05 février 2021 qu’est co…