Accueil PolitiqueAfrique Cameroun > Affaire Amougou Belinga contre DGI: La justice confirme les poursuites contre Émeline Mvogo et Cie pour corruption active et concussion

Cameroun > Affaire Amougou Belinga contre DGI: La justice confirme les poursuites contre Émeline Mvogo et Cie pour corruption active et concussion

La cheffe du centre régional des impôts du centre et cinq de ses plus proches collaborateurs ont été renvoyés devant la chambre correctionnelle du tribunal de première instance de Yaoundé centre administratif.

Par panorama
0 commentaire 631 vues

Par Yves Junior Ngangué

C’est ce qui ressort de l’ordonnance de non lieu partiel émise par la juge d’instruction Aïssatou Adamou du TPI de Yaoundé centre administratif. Alors qu’on croyait ce dossier définitivement enterré, après la retentissante libération d’Émeline Mvogo, sur “hautes instructions”.

On apprend en compulsant l’ordonnance N°22-C108- PCP-28 que la cheffe du centre régional des impôts du centre et cinq de ses plus proches collaborateurs, seront poursuivis pour avoir voulu extorquer la rondelette somme de 500 millions de Fcfa au Pdg du groupe l’anecdote, Jean Pierre Amougou Belinga, pour effacer sa dette fiscale fixée à 11 milliards de Fcfa. Il s’agit de :

1- Mohamadou Tidiani, inspecteur vérificateur au centre spécialisé des impôts des professions libérales et de l’immobilier à Yaoundé ;

2- Dai-Awe Pauline epse Tabouli, chef du centre spécialisé des impôts des professions libérales et de l’immobilier à Yaoundé ;

3- Languel Devert, inspecteur vérificateur au centre spécialisé des impôts des professions libérales et de l’immobilier à Yaoundé ;

4- Amia Mounamba Gérard, chef de cellule du contentieux au centre régional des impôts du Centre. Et

5- Ngono Marguerite Edwige epse Ngwem II, chef de la brigade de contrôle et de vérification du centre spécialisé des impôts des professions libérales et de l’immobilier à Yaoundé.

Accusée d’avoir perçu un acompte de 50 millions de Fcfa en numéraires, des mains du PDG du groupe l’anecdote, la cheffe du centre régional des impôts du centre avait été incarcérée à la prison centrale de Kondengui. Libérée dans la foulée, “sur hautes instructions”, le célèbre journaliste et chroniqueur judiciaire Christophe Bobiokono avait révélé dans une édition de l’hebdomadaire Kalara, que le sulfureux homme d’affaires Amougou Belinga n’avait pas pu prouver à l’instruction, qu’il avait effectivement reversé l’avance, c’est à dire, les 50 millions de Fcfa à Emeline Mvogo, l’épouse de Robert Aimé Bihina.

à Lire Aussi

Laisser un Commentaire

About Us / QUI SOMMES NOUS

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes. Nous possedons également une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC. Nous travaillons avec nos propres moyens (sans mécène), pour vous servir une information libre et crédible.

NOUS CONTACTER

Revue de presses du 28 11 2022

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by jetechnologie