Home Enquêtes Afrique Cameroun > Affaire de lingots d’or: Le Lamido de Garoua n’a rien à se reprocher
Afrique - 18 mai 2021

Cameroun > Affaire de lingots d’or: Le Lamido de Garoua n’a rien à se reprocher

Toute la vérité sur la scabreuse affaire des lingots d’or entre le lamido de Garoua, alors responsable à la Semil, des canadiens et la Dgre.

Selon le journaliste et lanceur d’alerte Boris Bertolt C’est dans le cadre d’une affaire qui mêle corruption, rétro commissions, blanchiment d’argent et guerre des services de sécurité et impliquant la Dgre, la police, la diplomatie canadienne, sécurité militaire et une banque camerounaise, que ressort maladroitement le nom du nouveau lamido de Garoua à l’époque où il était encore sous le feu de l’action en tant que chef d’antenne Semil de la région du centre.

Des faits qui remontent bien avant, la désignation de El Rachidine comme Lamido de la ville de Garoua et garant des institutions traditionnelles et religieuse de la ville au coeur du septentrion.

Qui en veut à Souleymanou El Rachidine ?

 » Il s’agit de l’affaire de l’achat des lingots d’or par des canadiens au Cameroun. Une affaire d’environ 2 milliards de Fcfa. »

qui aurait curieusement attendus que le jeune homme de 37 ans soit désigné par les notables de Garoua avant d’être révélée à la presse.

Tout un timing !

Alors que dans ce qui est racontée comme affaire , les canadiens impliqués sont arrêtés par les éléments de la police judiciaire et gardés à vue et des informations autour de cette affaire laisse savoir que les services de l’antenne semil du centre contre décharge en bon et du forme , avaient été sollicité et comme de droit lorsque demande est faite , des éléments avaient été mis en mission pour assister la sécurité des Canadiens et après information de sa hiérarchie par le Capitaine et chef d’antenne Semil de la région du centre , Souleymanou El Rachidiki .

Dans cette affaire , apparait le nom d’un certain Olivier Happy qui est actuellement dans une des cellules de la prison centrale de kondengui , par qui la demande a été faite pour la’protextion des Canadiens par les éléments de l’antenne Semil du centre.
Un nom qui curieusement n’est cité nulle part dans cette cabale engagée contre le nouveau Monarque.

Sécurité militaire

 »Les Canadiens qui sont passés par Olivier Happy pour leur sécurité et avait versé les frais de mise en mission pour les agents de la semil afin d’assurer la sécurité des Canadiens. »

informe notre source

Avant d’être porté à la tête du lamidat de Garoua Capitaine Ibrahima Souleymanou El Rachidini nouveau, nouveau lamido de Garoua était le chef antenne Semil du Centre. C’est lui qui s’est chargé de coordonner et assurer la sécurité de deux canadiens arrivés au Cameroun en fin d’année dernière pour leur sale besogne c’est à dire acquérir de manière frauduleuse des lingots d’or.

La Dgre informe Paul Biya de l’implication de la sécurité militaire dans cette affaire qu’ils qualifient de « trafic des minerais ». Le patron Semil, Joel Emile Bankoui rassure bien au contraire le ministre de La Défense, Beti Assomo sur le travail de sécurité dont les éléments de ses services ont été déployés.

Scabreuse affaire

L’enquête approfondie va être confiée au Secrétariat d’Etat à La Défense (Sed), sous les investigations du chef d’escadron, Dieudoné Bialo, chef du service central des enquêtes judiciaires. Donc normal que pour être plus au fait du dossier et des implications des parties que ce dernier va convoquer le Capitaine Ibrahima Souleymanou El Rachidini dont le nom, malheureusement s’est retrouvé dans cette scabreuse affaire de lingots d’or et impliquant des éléments de la semil du centre.

Face aux enquêteurs du Sed, le lamido de Garoua avoue qu’il a effectivement pris part à l’opération à la requête des partenaires camerounais des canadiens dont certains sont déjà emprisonnés à Kondengui. Il avoue qu’avec ses éléments, ils ont reçu 400 000 fcfa et nie toute implication du patron de la Semil, Joel Emile Bamkoui. Voilà ce que il faut retenir.

Le Capitaine Ibrahima Souleymanou El Rachidine après son audition est libre et se déploie actuellement sur ses nouvelles missions , lui qui quelques jours après deviendra le Lamido de Garoua n’a assurément rien à se reprocher …

Armand Soussia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Pédophilie, viol et contamination au VIH

Cameroun : L’abbé Emilien Messina interdit d‘exercice Par Atogo’togo Junior «Moi, Monseign…