Accueil SportAfrique Cameroun > Coq Sportif: Un magistrat accuse les avocats de la Fécafoot d’induire l’institution et Samuel Eto’o en erreur

Cameroun > Coq Sportif: Un magistrat accuse les avocats de la Fécafoot d’induire l’institution et Samuel Eto’o en erreur

Il s’agit de Allane Adida. Ce dernier croit par ailleurs que ce sont ces avocats qui gagnent dans cette affaire, car ceux-ci ne sont pas tenus par l’obligation de résultats.

Par panorama
0 commentaire 240 vues

Par Sandra Embollo

Dans une sortie édifiante ce mardi 8 novembre 2022 chez nos confreres d’Afrik-Inform, le magistrat camerounais dénonce les avocats de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot).  « Les avocats de la Fecafoot sont en train d’induire en erreur la Fecafoot et en tout état de cause c’est eux qui gagnent parce que qu’ils ne sont pas tenus par l’obligation de résultats, peu importe la suite les honoraires seront payés et tant que le procès dure,  ils auront davantage d’argent », explique-t-il.

« Ils ont été notifiés de la décision, la France n’est pas le Cameroun où un juge peut rendre une décision et rentrer chez lui sans la rédiger. Ils savent très bien que même en faisant l’appel, ça ne suspendra pas l’exécution provisoire de la décision. Ils savent aussi très bien qu’en France il n’y a pas de sursis à exécution pour une décision de référé. Enfin, ils parlent ici de la convention judiciaire de 1974 qui lie l’Etat du Cameroun à l’Etat français or là nous parlons de deux entités qui ont délibérément choisi la juridiction française au moment de signer leur contrat et l’espère c’est la loi française qui prime même si la France peut demander au Cameroun de l’aider à exécuter une décision comme le dit cette convention ».

ajoute celui-ci.

Le seul endroit qu’il conviendrait au Coq sportif de faire exécuter cette décision, c’est en Suisse, le siège de la Fifa.

« Mais, il faut retenir ici qu’il n’y a aucune utilité pour le Coq sportif de venir exéquaturer cette décision au Cameroun, c’est à dire de la rendre exécutoire au Cameroun. Car c’est sans intérêt. Le seul endroit qu’il conviendrait au Coq sportif de faire exécuter cette décision, c’est en Suisse, le siège de la Fifa. C’est là- bas que ses intérêts d’équipementier officiel des lions sont menacés et en Suisse, la procédure d’exequatur n’étant pas contradictoire, il suffira tout simplement d’une simple requête et le juge appose sa signature ».

a-t-il poursuivi.

« La Fifa qui est une association de droit suisse, c’est à dire sujet de droit suisse sera soumise à cette décision rendue exécutoire en Suisse. Ce d’autant plus que les décisions rendues par les juridictions françaises sont exécutoires en  Suisse conformément à la Convention de Lugano dont la France et la Suisse sont signataires. Il est encore temps d’arrêter la saigné. ».

conclut Allane Adida sur Afrik-Inform. 

à Lire Aussi

Laisser un Commentaire

About Us / QUI SOMMES NOUS

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes. Nous possedons également une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC. Nous travaillons avec nos propres moyens (sans mécène), pour vous servir une information libre et crédible.

NOUS CONTACTER

Revue de presses du 29 11 2022

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by jetechnologie