Home Société Afrique Cameroun > Affaire Mbombog Mbog Matip: Délibéré fixé le 13 décembre 2021 au tribunal militaire de Yaoundé
Afrique - 9 décembre 2021

Cameroun > Affaire Mbombog Mbog Matip: Délibéré fixé le 13 décembre 2021 au tribunal militaire de Yaoundé

Après l’écoute des voïces produits par Emmanuel Mbombog Mbog Matip, lors de l’audience sonorisée mercredi, le ministère public s’est déclaré incompétent pour défaut de pièces à conviction, et a renvoyé l’affaire au 13 Décembre pour délibéré.

Voici de manière intégrale, le communiqué du Synajic!. Le Syndicat national des journalistes Indépendants du Cameroun (Synajic), invite tous ses membres, les syndiqués, sympathisants et les journalistes du monde à se rendre massivement au tribunal militaire de Yaoundé ce 13 décembre 2021 à la dernière audience de cette affaire qui a fait les choux gras de la presse tout au long de cette année qui s’achève pour apporter leur soutien à Mbombog Mbog Matip Emmanuel qui aura passé plus de 16 mois en prison pour rien.

En rappel, le journaliste d’investigation et directeur de publication de Climat Social, enquêtait sur un présumé coup d’état contre le président de la République du Cameroun et le vol des grosses cylindrées au Togo par des camerounais impliquant les hautes personnalités de la République proches du chef de l’État et certains hauts gradés de l’armée.

Alors qu’il enquêtait sur ces deux affaires, Mbombog Mbog Matip a été enlevé de son domicile le 17 Août 2020 puis conduit à la direction de la sécurité militaire (Sémil) où il a été séquestré avec tortures, ensuite au secrétariat de la défense (Ses) où il a passé trois semaines avant d’être déféré à la prison centrale de Yaoundé – Kodengui le 7 Septembre 2020 par le lieutenant colonel, juge d’instruction du tribunal militaire, Jacques Baudouin Misse Njone, où il a été plusieurs fois menacé de mort.

Détenu abusivement pour « propagation de fausses nouvelles» à la prison centrale de Yaoundé – Kodengui, dans des conditions inhumaines, le directeur de publication de Climat Social comparaîtra pour la dernière fois, ce 13 décembre 2021, au tribunal militaire de Yaoundé qui s’est déclaré incompétent pour défaut de pièces à conviction.

Le Syndicat national des journalistes indépendants du Cameroun (Synajic), qui n’a jamais lâché prise depuis son implication en février 2021, se félicite de son rôle joué dans cette affaire.

Le Synajic félicite le ministère public qui s’est déclaré incompétent pour défaut de pièces à conviction, et demande la libération immédiate de Mbombog Mbog Matip, un vaillant patriote qui aura passé 16 mois en prison pour rien car, selon toute vraisemblance, arrêté arbitrairement pour des raisons professionnelles.

Le président du Syndicat national des journalistes indépendants du Cameroun, félicite ses membres, les journalistes du monde et toutes les organisations internationales de défense des droits des journalistes qui se sont joints au Synajic et n’ont eu de cesse de manifester leur solidarité en faveur d’un procès équitable et conforme au respect des droits de notre confrère.

Le Synajic invite tous ses membres, les syndiqués, ses sympathisants, les journalistes du monde et les organisations internationales au tribunal militaire de Yaoundé, le 13 décembre prochain à 8h, matériels de travail en main, pour vivre la dernière audience de l’affaire Mbombog Mbog Matip.

Le Synajic dit non au dilatoire habituel du tribunal militaire et exige la libération immédiate et sans condition du directeur de publication de Climat Social.

Synajic : Union-Action-Solidarité.
Pour le Syndicat national des journalistes indépendants du Cameroun

Alex Koko à Dang

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Fête de la jeunesse: ce sera avec le défilé contrairement aux 2 dernières années.

L’annonce a été faite hier, 27 janvier 2022 au cours d’une conférence de presse conjointe,…