Home Politique Afrique Cameroun > Affaire Minat#Cpp: Paul Atanga Nji débouté.
Afrique - 2 semaines ago

Cameroun > Affaire Minat#Cpp: Paul Atanga Nji débouté.

La chambre administrative de la cour suprême a rejeté, hier(12 janvier 2022), le pourvoi du ministre de l’Administration territoriale (Minat)visant la destitution administrative d’Edith Kah Walla.

Par Serge Aimé Bikoi

Au terme d’une bataille judiciaire ayant duré quatre ans, cette instance juridictionnelle a donné raison à la présidente nationale du Cpp.

Me Hippolyte Meli, avocat de cette femme politique, relève, dans une publication faite sur facebook: « La chambre administrative du Cameroun a pris un arrêt dans lequel elle annule la destitution administrative par acte du Minat de Mme Kah Walla à la tête du Cpp ». « En la forme, le pourvoi du ministre de l’Administration territoriale est recevable. Au fond, il n’est pas justifié et est, par conséquent, rejeté. Dépens à la charge du trésor public », écrit H. Meli.

Signalons que le 26 décembre 2020, le premier président de la cour suprême avait rendu une décision qui donnait, définitivement, raison à la figure de proue du Cameroon people’s party(Cpp) relativement à l’affaire qui l’opposait au ministre de l’Administration territoriale (Minat).

Rappelons que le 17 juillet 2018, dans une note lue sur les antennes du poste national de la Crtv (Cameroon radio and television) adressée aux gouverneurs, Paul Atanga Nji informait ces derniers de ce que le représentant officiel du Cpp était, désormais, Tita Fon Samuel, qui était membre du G20 sur ces entrefaites et ancien militant radié du parti. Cette décision avait eu pour conséquence la montée en puissance de la répression des militants et sympathisants du Cpp restés fidèles au leadership légal et légitime de ce dernier issu des diverses consultations internes conformes aux statuts et règlements du parti. En réponse, le leadership légitime et légal du Cpp avait déployé un ensemble d’actions parmi lesquelles une plainte devant les instances judiciaires nationales. Le 16 juin 2020, le Tribunal administratif du Centre avait donné raison au leadership légal et légitime du parti, en rendant la décision, dont la teneur suit:
*** le recours du Cpp est recevable et justifié;
*** la décision du Minat du 17 juillet 2018 portant situation au sein de certains partis politiques est annulée en ce qui concerne le Cpp.

A la suite de ce verdict défavorable pour l’État du Cameroun, le ministère de l’Administration territoriale(Minat) avait fait pourvoi auprès de la chambre administrative de la cour suprême d’une part et avait saisi le premier président de la cour suprême d’autre part. Question d’obtenir un sursis à exécution afin que l’application de cette décision soit suspendue, la voie de recours extraordinaire qu’est le pourvoi n’étant pas suspensive dans le cas d’espèce.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Fête de la jeunesse: ce sera avec le défilé contrairement aux 2 dernières années.

L’annonce a été faite hier, 27 janvier 2022 au cours d’une conférence de presse conjointe,…