Accueil SociétéAfrique Cameroun > Affaire Tala Voyage: Décès de la dernière actionnaire de la société avant l’épilogue des procédures en justice.

Cameroun > Affaire Tala Voyage: Décès de la dernière actionnaire de la société avant l’épilogue des procédures en justice.

Le 05 juin 2022, cela fera exactement 15 ans qu’est mort Roger Kameni Tchuente, promoteur de la société Tala voyages dont il était l’actionnaire majoritaire à 80%. Ce triste anniversaire coïncide cette année avec le décès de sa mère, Joséphine Nguemogne qui détenait 20% des actions de l’entreprise.

Par panorama
0 commentaire 178 vues

Par Boniface eric Tchouakeu

 A cette occasion, des messes et des prières seront dites dans plusieurs églises de certaines localités du Cameroun, pour le repos des âmes Roger Kameni Tchuente, mort le 05 juin 2007 à Bafoussam  des suites d’une courte maladie et de sa mère Joséphine  Nguemogne décédée le 20 mars 2022 à l’âge de 89 ans, puis inhumée le 07 mai 2022.

C’est une initiative  de veuve Kameni Tchuente  et  ses enfants, selon Eric William Gounou Djilo, leur mandataire dans toutes  les procédures pendantes devant les juridictions au Cameroun .Ce dernier était face à la presse à cet effet le 31 mai  2022 à Yaoundé.

Eric William Gounou Djilo, a notamment déclaré que Joséphine Nguemogne  est morte sans être entrée en jouissance des dividendes et même de ses actions dans la société Tala Voyages.  Et pourtant, elle s’est battue devant la justice depuis la disparition de son fils, principal actionnaire, pour sauvegarder le patrimoine qu’il avait laissé.

« Dame Nguemogne  avait même fait  écrouer Clovis Noêl Ngasseu, aujourd’hui  principal accusé dans les affaires concernant la succession Kameni Tchuente devant les juridictions camerounaises, ainsi que  et les autres chefs d’agences de la société Tala Voyages à la prison principale de Bafang pour abus de confiance aggravé et rétention sans droit de la chose d’autrui  le 16 octobre 2007 », affirme Eric William Gounou Djilo .

Il ajoute que Clovis Noêl Ngasseu et ses collègues n’avaient obtenu  la liberté provisoire le 14 novembre 2007 sur décision de la Cour d’Appel de l’Ouest que parce que Dame veuve Kameni Tchuente  est  intervenue pour dire qu’ils étaient au service de la société Tala Voyages et non au service de Madame Nguemogne.

Elle ignorait à ce moment là, contrairement à sa belle mère qui semblait bien connaitre son petit fils, les mauvaises intentions que celui qu’elle poursuit à titre principal devant la justice  avait vis-à-vis de la société Tala Voyages, dont il a utilisé les ressources pour créer sa société Maryland Sarl, d’après encore Eric William Gounou Djilo.

Les deux dames après s’être affrontées devant la barre, ce qui a favorisé la distraction du patrimoine de Tala Voyages et de la succession Kameni Tchuente, ont fini par s’accorder pour poursuivre devant les juridictions, leur adversaire commun Clovis Noêl Ngasseu,  selon les déclarations du mandataire des ayants droits de la succession  dans les différentes procédures en justice.

Joséphine Nguemogne s’en est finalement allée en laissant plusieurs affaires opposant la société Tala Voyages et ses ayants droits contre  Clovis Noël Ngasseu qui a toujours clamé son innocence, la société Maryland et autres. Eric Wiliam Gounou Djilo, a profité de sa rencontre avec des journalistes pour faire le point.

                                 Sur le terrain  pénal :

 Deux(02) arrêts de la Cour Suprême du Cameroun ont renvoyé les affaires Dame Nguemogne et veuve Kameni Tchuente  contre Sieur Ngasseu et autres au Tribunal de Grande Instance du Mfoundi pour une reprise à l’instance. Il s’agit des arrêts N°31/Fcr du 13 Avril 2010 et N°87/P/Cj/Cs du 16 Juillet 2020.

Deux (02) affaires opposant les ayants droits de la société Tala Voyages à Clovis Ngasseu, la Société Maryland  et autres, sont également pendantes à la Cour d’Appel du Centre et à la Cour d’Appel du Littoral relativement aux appels contre les jugements N°2348/Cor du 23 Juin 2020 du Tribunal de Première Instance de Yaoundé Centre Administratif et N°515/Cor du 23 Juillet 2020 du Tribunal de Première Instance de Nkongsamba.

                                  Au  plan civil :

Dans une affaire en référé d’heure à heure en expulsion qui a durée douze (12) ans et a connu deux décisions à l’instance, six(06) arrêts à la Cour d’Appel du Centre, quatre pourvois sont actuellement pendantes devant la Cour Suprême du Cameroun.

Dans  une autre affaire en référé d’heure à heure portant sur la mise des bus de la société Maryland sous séquestre qui a également duré douze (12) années, une requête aux fins de rabattement d’arrêt de la société Tala Voyages se trouve à la Cour Suprême du Cameroun depuis près de cinq (05) ans.

Par ailleurs la société Tala voyages et les ayants droits de la succession Kameni Tchuente sont encore dans l’attente des réponses des demandes d’interventions qu’ils avaient  adressées au  premier Président de la Cour Suprême du Cameroun et au Ministre de la Justice depuis près d’un an.

à Lire Aussi

Laisser un Commentaire

About Us

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes et de façon globale. Nous reprendrons également d’une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC

NOUS CONTACTER

Revue de presses

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by jetechnologie