Home Société Afrique Cameroun > Affrontements intercommunautaires à l’Extrême-Nord: 32 morts et 19 villages incendiés
Afrique - 20 août 2021

Cameroun > Affrontements intercommunautaires à l’Extrême-Nord: 32 morts et 19 villages incendiés

C’est le bilan dressé, hier (jeudi, 19 août 2021) par le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés dans un communiqué de presse rendu public.

Les affrontements survenus le 10 août 2021 à Misciska dans l’arrondissement Birni entre Éleveurs Arabes choas et agriculteurs pêcheurs Mousgoum ont forcé 11.000 personnes à fuir le Tchad. Le Hcr révèle que 7300 personnes se sont déplacées à l’intérieur des frontières du Cameroun suite à ces violences dans le département du Logone et Chari.

Le bilan de l’agence onusienne fait état de 32 personnes tuées et de 74 blessées. « Parmi les 11.000 personnes des deux groupes ayant quitté le Tchad, poursuit le communiqué, 85% sont des femmes et des enfants et la plupart des hommes sont des personnes âgées ». Milicent Mutuli, la directrice du bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre du Hcr lance un appel au au gouvernement camerounais afin de mettre tout en œuvre pour réduire les tensions intercommunautaires à l’origine de ce déplacement des populations et assurer la sécurité des personnes contraintes de fuir.

Certains déplacés ont indiqué aux agents du Hcr avoir été victimes d’attaques ciblées. Ils affirment que leurs biens ont été détruits. Au total, 19 villages incendiés ont été incendiés.

Serge Aimé Bikoi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Elimination des Eléphants de la Can 2021: La guéguerre entre ivoiriens et camerounais enflamme la toile

C’est le match Cameroun-Comores du 24 janvier 2022, comptant pour les 8èmes de finale qui …