Home Société Afrique Cameroun > Affrontements tribales: 06 morts dans un conflic entre Arabe Choa et Mousgoum
Afrique - 11 août 2021

Cameroun > Affrontements tribales: 06 morts dans un conflic entre Arabe Choa et Mousgoum

Selon nos sources 06 morts déjà, c’est le bilan d’un affrontement dans l’arrondissement de Logone Birni entre les populations d’origine mousgoum et Arabe Choa.

Il y a quelques semaines de celà , une altercation entre Arabe Choa et Kotoko faisaient déjà e 11 morts du coté Kotoko et 54 morts coté arabe choa après des affrontements dans la localité d’aboudangala. Le village brûlé de moitié après des violents affrontements qui opposaient les deux peuples frères de l’extrême Nord du Cameroun (Kotoko et arabes-choa) . Des rixes violents entre villageois qui ont lieu précisément à kousseri dans l’extrême-nord du cameroun et ce depuis des lustres et qui refont à chaque fois surface.

Le village à majorité Kotoko est le théâtre depuis des années , de conflit armés (armes blanches). Des litiges très souvent fonciers opposant des villageois de la tribu Kotoko à ceux dits arabe choa.

Des images choquantes et d’une violence inouïe qui circulent sur la toile et montrent à suffisance le degré de violence après ses affrontements qui pourtant oppose deux peuples camerounais .

Pour la conquête et le contrôle très souvent des trophées politiques locaux, la ville de Kousseri a connu à l’orée des années 90, de sanglants affrontements entre les deux principales communautés qui y sont installées, les Kotoko et les Arabes Choa, engagées dans une compétition hégémonique qui peut être n’en finira jamais .

Pierre Laverdure OMBANG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Pédophilie, viol et contamination au VIH

Cameroun : L’abbé Emilien Messina interdit d‘exercice Par Atogo’togo Junior «Moi, Monseign…