Home Non classé Cameroun > Affrontements tribales: Guerre meurtrière à Tonga
Non classé - 8 septembre 2021

Cameroun > Affrontements tribales: Guerre meurtrière à Tonga

Selon des informations reçues une guerre meurtrière a éclatée ce jour entre Bamileké de Tonga et Anglophone. Bilan provisoire 4 morts.

Parmis les dégâts collatéraux , la Brigade de Tonga . Selon des informations reçues une guerre meurtrière a éclatée ce jour entre Bamileké de Tonga et Anglophone. Bilan provisoire 4 morts. Parmis les dégâts collatéraux , la Brigade de Tonga Vandalisée. Le Commandant de la Brigade dudit arrondissement et le Préfet du Ndé Brutalisés et agressés. Une Intervention rapide du Commandement Central du Groupement Mobile d’Intervention aura permise de circonscrire les échauffourées .

Aux dernières nouvelles , l’arrondissement de Tonga est totalement barricadée . Et à l’origine , l’agression d’un originaire de la région de l’ouest Cameroun par un autre qui serait originaire de la partie Anglophone du Cameroun .

Selon le journaliste Auréole Tchoumi

 »Hier, à l’occasion du  »marché Bamenda » à Bitchoua Nord (zone majoritairement peuplé des anglophones), certains jeunes Tonga sont allés se ravitailler. Ils seront pris et agressés physiquement par des jeunes anglophones. Ensuite Ils reviendrons à Tonga sévèrement blessés dû aux nombreux coups de machette qu’ils ont reçu.

Cet acte va courroucer les jeunes de Tonga qui vont foncés par centaines afin de venger les leurs. Ils mettront alors mis Babitchoua Nord à sang avant de rentrer au Centre ville de Tonga détruire les biens qui appartiennent aux anglophones et expulser plusieurs des maisons qu’ils occupent par compassion.
En manque d’effectif,
La brigade de gendarmerie comptant 5 ou 6 éléments,va faire appel à l’armée qui viendra en renfort pour apaiser les tensions,et procéderont à Plusieurs interpellations côté anglophone selon des sources. »

Pierre laverdure OMBANG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Bataille au sommet: La guerre de l’opinion publique refait surface

Par Serge Aimé Bikoi Au moins huit journaux en ont fait l’écho ce lundi, 23 mai 2022…