Home Société Afrique Cameroun> Agro-alimentaire : Guerre d’influence pour le contrôle de sodecoton
Afrique - 28 mai 2021

Cameroun> Agro-alimentaire : Guerre d’influence pour le contrôle de sodecoton

Selon jeune Afrique , le groupe Advens veut devenir l’actionnaire de référence du principal opérateur agro-industriel du septentrion camerounais. Face à lui, une partie des élites locales et des producteurs montent au créneau.

Bebnone Payounni est vent debout. Le vice-président de Confédération nationale des producteurs de coton (Cpnc), regroupant pratiquement 200 000 cotonculteurs, s’active contre l’offensive entamée depuis deux ans par Abbas Jaber, visant à monter au capital du fleuron agro-industriel du septentrion camerounais.

Le groupe Advens qui veut détenir le monopole n’arrête pas son  lobbying auprès des autorités camerounaises. Le patron d’Advens-Géocoton, détenteur de 30 % du capital de la Société de développement du coton (Sodecoton) contre 59% pour l’État du Cameroun, fait du lobbying auprès des autorités camerounaises pour en devenir l’actionnaire de référence. Son groupe avait auparavant tenté – sans succès – une offensive sur des sociétés cotonnières au Togo et au Tchad.

Déterminé à devenir l’actionnaire majoritaire du producteur camerounais Sodecoton, le patron d’Advens-Geocoton se heurte à la résistance de l’élite du septentrion. La pilule a du mal à passer auprès d’une élite du septentrion qui a mal vécu, il y a plus de deux décennies, le fait d’être empêchée de prendre des parts du capital de la Sodecoton, un emblème économique et politique du nord du pays.

Pierre Laverdure OMBANG 

source: Jeune Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Magouille autour des visas: L’Ambassade d’Allemagne décline toute responsabilité

Par Antoine Bivana En cas de paiement, l’Ambassade d’Allemagne invite les usagers à faire …