Home Société Afrique Cameroun > Assassinat: Bouba Bemi commandite la mort d’un homme.
Afrique - 19 octobre 2021

Cameroun > Assassinat: Bouba Bemi commandite la mort d’un homme.

Depuis quelques temps , le nommé Bouba Bemi chef de 3 ème dégré s’inscrit en en marge de la réglementation. Il affiche une insubordination caractériser envers sa hierarchie.

Les faits

Selon nos sources :  » Il y’a de cela trois semaine le nommé Bouba Bemi, Chef de quartier Ngalbidje était interpellé sur ordre du lamido pour vente de terrain dans le domaine privée de l’Etat et du lamidat de Garoua. Plusieurs fois rappelé à l’ordre sur injonctions du Ministre de l’administration territoriale, il continueras malgré tout .

Des habitudes vieilles depuis son accession à ce poste de chef de 3ème degré et bien connues de certaines autorités administratives et parfois judiciaires qu’il a très souvent réussi à avoir dans sa poche à travers des cages fort de corruption. Un soutien qui le met à défi contre le jeune monarque du lamidat de Garoua , Souleymanou Ibrahima El Rachidine qui s’emploi pourtant depuis quelques temps à redorer le blason de la ville de Garoua dont il a désormais la charge traditionnelle et religieuse.

Dans un article publié dans les colonnes de l’œil du Sahel il se sera meme permis de faire passer le monarque de la vile de Garoua comme  » violent qui l’aura fait bastonner à coups de matchiettes. »

Il n’aura donc pas fallu attendre longtemps pour découvrir les basses manœuvres de ce chef de quartier dont les larsins et autres faits de vente fictive de terrain et d’escroqueries a ciel ouvert . En si peu de temps les manœuvres dolosives de ce dernier seront ainsi mises à nues par des actes de barbaries perpétrés par une soit disant garde personnelle déguisée en comité de vigilence.

Mort d’homme

Selon nos sources sur place, les membres d’un comité de vigilance créé par Bouba Bemi, va se permettre tout sans aucune crainte, jusqu’à l’inacceptable qui conduira à la mort l’adjudant chef major kalwe moise dont la main a été sectionnée alors que ce dernier selon le temoignage fait par un autre chef de quartier allait apporter la paix aucours d’une bagarre organisée par les membres du comité de vigilence  » Bouba Bemi  ».

Un acte de barbarie qui n’es pas à sa première car il faut rappeler que selon des témoignages :  » cette même bande à Bouba bemi à molester trois gendarmes il y’a de cela un an brûlant le véhicule du Docteur adamou Ali au passage simplement parcesuebce dernier avait surpris le sieur Bouba Bemi vendant ne lui appartenant pourtant pas. Une parcelle qui pourtant appartient belle et bien au Docteur en question.

Des forfaits , qui s’empilent et qui si rien n’est fait risque monter les populations qui vivent sous son administration à lever une expédition punitive pour stopper net celui qui désormais connu ici comme le maître de l’entourloupe , de la corruption et de la violence.

Sauf que très connu de l’administration de la région du Nord , ce multi-recidiviste laisse interrogateur son maintient jusqu’ici a ce poste de chef de 3ème degré du quartier Ngalbidjé , et qui a souvent pourtant fait la prison pour les mêmes faits qui lui sont reprochés aujourd’hui.

 »Il se pose désormais plusieurs questions comment l’administration fait elle pour maintenir un chef récidiviste de prison . Pourquoi les procédures de ce dernier aboutissent toujours à des libérations sous caution . Une chose est sûre nous attendons le prochain épisode qui aboutira certainement à un autre crime de celui que on désigne ici comme  » l’imperturbable Bouba bemi… »

Armand Soussia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

États-Unis > Fusillade: 2 morts, 3 blessés dans un marché de campagne dans le nord du comté de Harris

Avec HCSO Vers 13 heures, les députés ont répondu à une fusillade sur Airline Drive où plu…