Home Politique Afrique Cameroun > Assemblée nationale: Ballet des ministres devant les députés pour défendre leur budget
Afrique - 30 novembre 2021

Cameroun > Assemblée nationale: Ballet des ministres devant les députés pour défendre leur budget

La Commission des Finances et du budget (Cfb) que préside Moutymbo épouse Ayayi poursuit l’examen du budget de l’État pour l’exercice 2022.

Un temps coriace pour les membres du gouvernement qui redoutent pour la forme des coupes. Passage en revue du Mincommerce et Minepat.

  1. Luc-Magloire Mbarga Atangana va financer 4 programmes à 7.958.000.000 Fcfa
    Ce 30 novembre 2021, le ministre du commerce (Mincommerce) était devant la Cfb pour défendre sa dotation budgétaire pour l’année prochaine. Le programme d’appui au développement des exportations, le programme de régulation du marché intérieur, le programme de la promotion de la métrologie, de la veille normative et l’encadrement du juste prix, le programme de gouvernance et l’appui institutionnel sont au menu des activités du Mincommerce pour l’année prochaine. En ce qui concerne le dernier, il a pour vocation de soutenir la mise en œuvre des trois autres programmes et bénéficiera d’une allocation budgétaire de 3.971.49.000 Fcfa. A ce titre les dépenses en capital montent à 265.374.000 Fcfa. Les dépenses courantes quant à elles sont à hauteur de 3.70.122.000 Fcfa. En ce qui concerne le premier programme, à savoir l’appui au développement des exportations, il est doté d’un budget de 381.142.000 Fcfa. Ici, on retient entre autres, l’encadrement des entreprises à l’exportation (appui institutionnel en vue de l’obtention des Agréments aux régimes préférentiels communautaires, mise en place du label « Origin Cameroon certifié », l’optimisation de la dématérialisation des procédures du commerce extérieur) pour un montant de 16.000.000 Fcfa ; l’accompagnement des opérateurs économiques à la participation à différentes manifestations promotionnelles à l’étranger, à l’exemple de la China international import –expo de Shanghaï, de l’Exposition universelle de Dubaï, de la Foire de Lagos, pour un coût total de 44.000.000 de Fcfa ; tout comme l’organisation de la 13ème édition de la Foire transfrontalière de la Cemac (Fotrac), à Kyé-Ossi dans la Vallée du Ntem à hauteur de 17.000.000 de Fcfa, entre autres. Pour ce qui est du programme de régulation du marché intérieur, la dotation allouée est de 3.110.03.000 Fcfa, et à ce sujet on peut retenir entres autres, les dépenses en capital (952.908.000 Fcfa) de crédits de paiement correspondant également aux autorisations d’engagement ; dépenses courantes (2.157.95.000) Fcfa. Au titre des activités ici, on peut citer les plus retentissantes connues du grand public qui rentrent dans le cadre du renforcement du programme d’organisation des manifestations visant à doper la consommation des produits locaux. On cite de ce fait le Festival international du café (Festicoffee), le Festival international de Cacao (Festicacao), la Foire agricole de Mfou (4.000.000 Fca), la Foire agropastorale de Bikok (4.000.000 Fcfa), le Marché de Noel (4.000.000 Fcfa), le Salon international de l’entreprise, de la Pme et du partenariat de Yaoundé Promote (70.000.000 Fcfa), la Foire internationale de Douala pour le développement , Fdd (4.000.000 Fcfa), ou encore la Foire internationale des Affaires et du Commerce de Douala , Fiac (60.000.000 de Fcfa), et le Salon international de l’agroalimentaire de Yaoundé Sialy (4.000.000 de Fcfa). Le programme de la promotion de la métrologie, de la veille normative et l’encadrement du juste prix, a une dotation budgétaire de 494.759.000 Fcfa) ventilée entre autres en dépenses en capital à hauteur de 11.718.000 Fcfa et les dépenses courantes montent à 483.041.000 Fcfa). Globalement, sur cette enveloppe budgétaire de 7.958.000.000 Fcfa allouée au Mincommerce, 6.728.000.000 Fcfa concerne les dépenses courantes et 1.230.000.000 Fcfa les dépenses en capital. L’année dernière, le budget de 7.946.000.000 Fcfa avait été alloué à ce département ministériel dont 6.296.000.000 Fcfa pour le fonctionnement et 1.200.000.000 pour l’investissement, soit une augmentation de 462.000.000 Fca en valeur absolue et de 06,16% en valeur relative.
  2. Paul Tasong défend 59,813 milliards de Fca pour l’exécution de 4 programmes.

Ce budget alloué au ministère de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire (Minepat) est en augmentation d’environ 8,5 milliards par rapport à la loi de Finances rectificative de 2021. L’enveloppe allouée au fonctionnement est estimée à 19,693 milliards. Elle connaît une augmentation globale de 2,867 milliards. En ce qui concerne le budget d’investissements, il est estimé à 40,120 milliards, soit une augmentation de 5,699 milliards.

Le programme 019 concerne le renforcement de de la planification stratégique des actions d’aménagement durable du territoire, nécessitera une enveloppe de 42 milliards 622 millions 746 mille Fcfa, en crédits de paiement pour poursuivre ses activités dont, entre autres, l’opérationnalisation des plans et programmes phares de la Snd30 ; la mise à disposition des instruments de planification et des outils d’aménagement du territoire ; et les opérations relatives au 4ème Rgph.

Quant au programme 022, concernant l’appui à la transformation structurelle pour l’accélération de la croissance, l’accent sera mis sur la poursuite des efforts visant à transformer structurellement l’économie du pays à travers la dynamisation du secteur privé et le renforcement des activités d’import-substitution et l’amélioration du climat des affaires.

Pour cela, une enveloppe de 7 milliards 868 millions 691 mille Fcfa en crédits de paiement est sollicitée. En ce qui le programme 023, qui traite du renforcement du partenariat au développement et de l’intégration régionale, il sera question d’améliorer la nature et la portée de la contribution des partenaires extérieurs au processus de développement du Cameroun et de poursuivre le processus d’intégration régionale.

Pour cela une enveloppe de 3 milliards 43 millions 95 mille Fcfa en crédits de paiement est sollicitée. S’agissant du programme 024, qui a pour objet, la gouvernance et l’appui institutionnel du secteur de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire, une enveloppe budgétaire de 6 milliards 278 millions 468 mille Fcfa est sollicitée pour la conduite de ses activités dont 4 milliards 952 millions 767 mille Fcfa en investissements.

Léopold DASSI NDJIDJOU

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Fête de la jeunesse: ce sera avec le défilé contrairement aux 2 dernières années.

L’annonce a été faite hier, 27 janvier 2022 au cours d’une conférence de presse conjointe,…