Home Non classé Cameroun > Assemblée nationale: Emilia Monjowa Lifaka for ever
Non classé - 20 mai 2021

Cameroun > Assemblée nationale: Emilia Monjowa Lifaka for ever

Les hommages de l’hémicycle à sa Vice-présidente rappelée à Dieu le 20 avril dernier, a livré toute l’émotion des élus du peuple et du Commonwealth suite à cette perte, mercredi dernier.

L’oraison de son collègue Vice-président au Bureau de l’Assemblée nationale aura charriéu une vague d’émotion, trahissant une proximité indéniable entre les députés. Théophile Baoro, député Rdpc du Mbéré 
dans l’Adamaoua, de sa voix brisée par l’émotion, a rappelé à l’assistance la complicité quasi fusionnelle qui liait les deux députés.

Il a dans la foulée fait jouer le chant avec laquelle la défunte avait promis de l’accompagner à sa dernière demeure s’il quittait ce monde avant elle. On aura appris que les deux élus du peuple s’ appelaient affectueusement par !e titre de »Boss ». L’autre vague d’émotion a été soulevée par la voix saccadée de douleur de l’honorable Muyali Boya, épouse Meboka, Vice-présidente du Bureau du groupe parlementaire Rdpc, député du Ndian dans le Sud-ouest.

 » l’Assemblée nationale a perdu un de ses grands avocats. Elle s’est distinguée par ses services remarqués.Une femme dynamique et entrepreneure. Une député respectueuse des institutions de la République ! »,

s’est-elle fendue, la voix rouillée par l’émotion.

La dimension d’une dame multidimensionnelle aura été témoignée par l’honorable Zondol Herssesse, député Rdpc du Diamaré ouest , président de la Commission des lois constitutionnelles dont la défunte était membre.

Il a mis en exergue une Émilia Monjowa Lifaka, humble et travailleuse, qui de par ses responsabilités au sommet de la Chambre et  au sein des parlementaires du Commonwealth, a su garder dans toute la discrétion la place de membre qui était la sienne au sein de cette Commission. Le Réseau des femmes parlementaires de l’Assemblée nationale n’était pas en reste avec sa présidente, la doyenne d’âge de la Chambre basse du parlement camerounais, Laurentine Mfegue, épouse Mbede.

« Vous pouvez imaginer combien je me sens mal en prenant la parole pour témoigner. Quelle perte, pour le Fako, le Sud-Ouest, le parlement, le Réseau parlementaire des femmes et le Cameroun! »,

a-t-elle pu exprimer entre deux sanglots.

Elle va poursuivre en indiquant que son émotion et grande parce qu’elle la voit encore lire avec emphase la lettre du parlement camerounais à l’endroit du Sénat américain. Dans cette ambiance d’émotion communicative, elle va indiquer qu’elle est devenue présidente du Réseau des femmes parlementaires selon les bons soins d’Emilia Lifaka qui l’a proposée à ce poste.

Une reconnaissance unanime

La reconnaissance de la dimension de Émilie Monjowa Lifaka, a été célébrée autant en interne qu’à l’international. 

A l’extérieur, l’Association des parlementaires du Commonwealth (Cpa) où elle a été présidente des femmes, le témoignage est aussi poignant. Que ce soit le président de la Cpa Afrique, de présidente des femmes de Cpa en Afrique  ou du président mondial dont son témoignage a été donné en visioconférence, l’unanimité se dégage que le Cameroun a perdu une grande dame. C’est le 1er Vice Président de l’Assemblée nationale, qui a présidé cette cérémonie emprunte d’émotion où étaient présents les membres du  gouvernement, le corps diplomatique, le Sénat, les chefs traditionnels et religieux.

Hilarion Etong en prenant la parole, a remercié tout le monde pour les différents témoignages et a tenu à rendre un hommage particulier au Secrétaire général de l’Assemblée nationale pour la qualité de la préparation des obsèques de Monjowa Lifaka. La cérémonie s’est déroulée sans la présence du corps. L’émotion aura été tellement poignante qu’on ne l’aura pas remarqué. La grande dame sera inhumée ce samedi dans son Bonjongo par Buéa. 
Léopold DASSI NDJIDJOU

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

États-Unis > Fusillade: 2 morts, 3 blessés dans un marché de campagne dans le nord du comté de Harris

Avec HCSO Vers 13 heures, les députés ont répondu à une fusillade sur Airline Drive où plu…