Home Politique Afrique Cameroun > Assemblée nationale: Hommages des parlementaires à Prince Mikody en route pour l’éternité
Afrique - 23 avril 2021

Cameroun > Assemblée nationale: Hommages des parlementaires à Prince Mikody en route pour l’éternité

Le député de la Boumba et Ngoko, rappelé à Dieu le 24 mars dernier à 32 ans, a reçu les adieux de ses collègues hier au grand hall de l’hémicycle. 

Tout a commencé par l’arrivée de la dépouille. Accueillie par le premier vice-président, du Secrétaire général Komba Gaston et des députés arborant leur écharpe tricolore. Une fois installé, le cercueil est drapé de la bannière nationale. Il s’ensuit !e visionnage d’une vidéo mettant en exergue la vie du jeune député à l’Assemblée nationale.

Une vidéo sur fond de lamentations et de complaintes sur la fugacité de la vie. La cérémonie était présidée par le 1er Vice-président de l’hémicycle, Hilarion Etong entouré de nombreux députés portant leur écharpe tricolore. On pouvait distinguer Cabral Libii du Pcrn, Joshua Osih du Sdf ou  Théodore Datouo, Paul Eric Djomgoue, tous du Rdpc. Le deuxième acte est la  messe en la mémoire du défunt. 

« Il rentre auprès de ses ancêtres, de ceux qui lui ont donné la vie. Témoignage de sa mère qui se demande si elle est dans un rêve, lui le pilier de la famille. A ses sœurs et ses nièces, malgré la douleur qui nous assaille nous allons être forts. Le vide que tu laisses dans la famille est irremplaçable »,

psalmodie le prêtre dans une salle remplie d’émotion.

Il enchaîne avec le notre père récité par les députés de concert avec la famille.  Par la suite, il va  prier Dieu de « rassurer ses enfants dans les moments difficiles de cette vie ». Pour finir,

il va bénir le corps pour le retour vers les ancêtres dans la région de l’Est Cameroun. « Tiens-nous debout dans l’espérance », conclut le prélat.

Le troisième acte est fait de discours et de témoignages. C’est Bernard Wongolo, du Sénat qui va ouvrir le bal.

« Les douleurs les plus sincères sont muettes. Au nom de la famille Likody, au nom de la Boumba et Ngoko, au nom de la région de l’Est, je tiens à remercier l’Assemblée nationale pour tous les hommages. Un remerciement particulier à Cavaye Yeguie Djibril. Un voyage dans la Paix pour ceux qui voyagent à Mouloundou »,  

implore-t-il.

La deuxième intervention est le  président de la Commission des affaires économiques. 

« Le seigneur l’a rappelé à lui 24 mars 2021. A sa première législature. Au nom des membres de la Commission, je dis toute ma tristesse et ma compassion. Un jeune homme très actif. Il présidait avec bonheur à l’animation du réseau des parlementaires de la bonne gouvernance dans la gestion des ressources extractives au Cameroun. Comme une étoile filante,  il reste un vide difficile à combler au sein de la commission des Affaires économiques »,

largue le député dans une voix brisée par l’émotion.

Par la suite c’est le groupe parlementaire du Rdpc qui va passer au pupitre. 

« C’est avec beaucoup de peine que le groupe prend la parole. Le groupe a perdu 6 députés. Prière pour que Dieu préserve l’Assemblée nationale. Engagé comme militant au sein du Rdpc en 2005. Il était respectueux et travailleur. Que la terre de nos ancêtres vous soit légère »,

prie la dame député.

Le dernier acte est celui de la procession devant le cercueil. Bal ouvert par Hilarion Etong suivi des députés, que rejoindront les hautes personnalités de l’Administration de l’Assemblée. Juste après cette cérémonie, le corps a pris la direction de Mouloundou dans la région de l’Est pour l’éternité du jeune député.  

Léopold DASSI NDJIJDOU

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Etats-unis > San Antonio-Texas : sur les traces du meurtre des 19 élèves

Par Rostand Tchami L’ado, en conflit familial, isolé et en décrochage scolaire a acheté de…