Home Politique Afrique Cameroun > Assemblée nationale: L’Administration parlementaire à l’école de l’efficience
Afrique - LA UNE - Politique - 27 mai 2020

Cameroun > Assemblée nationale: L’Administration parlementaire à l’école de l’efficience

Partager

Le début d’une action qui se veut pérenne. «Doter le personnel de l’Assemblée nationale d’outils de performance en vue d’un accompagnement efficient des élus du peuple dans leurs missions », tels sont les objectifs du programme annuel de renforcement des capacités du personnel sous la présidence du très honorable Cavaye Yeguie Djibril, président de l’Assemblée nationale. Au cours de ces dix jours, entre les sessions de mars et de juin, 150 cadres de l’Assemblée nationale sont appelés à suivre avec assiduité les quatre modules inscrits au programme et surtout de respecter toutes consignes disciplinaires attachées à cette offre de formation. « Renforcer les capacités n’est pas une simple formalité. C’est la nécessité de se renouveler et de se mettre au travail », a assené Hilarion Etong à l’endroit du personnel de l’Assemblée, avant de mettre tout ce beau monde en garde contre toute forme de dilettantisme. « Ce programme ne saurait être un moment de récréation et d’évasion », a-t-il ajouté avant de dire placer toute sa confiance sur le Secrétaire général qui sera dans son rôle à cet égard. « Le travail que vous amorcez aujourd’hui va s’inscrire dans la durée. Je déclare ouvert le programme annuel de renforcement de capacités du personnel de l’Assemblée nationale », a conclu en ces termes le représentant de Cavaye Yegue Djibril.
Par ailleurs, ce programme est une réponse de Komba Gaston à la prescription contenue dans la feuille de route déclinée par le patron de la Chambre au cours de la cérémonie de son installation. Précisément, il lui était demandé de renforcer les capacités du personnel et de moderniser l’administration de l’Assemblée nationale. Ce recyclage de 10 jours est donc le premier du genre d’un plan de formation qui se décline en programme annuel avec des séquences trimestrielles.
Spécificités de la formation
Au cours de cette première initiative, la priorité est accordée aux modules qui portent sur les métiers de base, dans le but d’améliorer la préparation intellectuelle, morale et physique du personnel et accompagner de ce fait efficacement l’Assemblée nationale à réaliser ses missions. Au cours de cette première séquence trimestrielle, 4 modules seront dispensés par 4 formateurs aux 150 cadres ayant au moins 5 ans d’ancienneté. En ce qui concerne les modules, celle qui est au cœur de toutes les attentions est « l’appropriation et maîtrise du Règlement intérieur, cadre légal du fonctionnement de l’Assemblée nationale », suivi de la « Déontologie et éthique en milieu professionnel parlementaire », ensuite viennent les « Techniques de prise de notes, et de rédaction des rapports et synthèses », enfin les « Techniques de recherche en matière de droit comparé ». Au nombre des formateurs, on retient les professeurs Lekene Donfack, Efoua Mbozo’o, Aboya Manasse et Mr Ndong Toung Antoine. En outre, le patron des céans s’est fait représenter par son premier adjoint, Hilarion Etong. Gaston Komba avec son discours de bienvenue dans lequel il a rendu a rendu un vibrant hommage à Cavaye Yegue Djibril, a sans le dire, indiqué à tous qu’il avait effectivement porté ses attributs de Secrétaire général de la Chambre. Tous sont désormais impatients de voir si celui qui a l’avantage de connaitre la Maison pendant deux mandatures comme député du Nkam, de qui on dit tout le grand bien, saura récolter de précieux fruits à la hauteur de la promesse des fleurs.

Réaction
Komba Gaston, Secrétaire général de l’Assemblée nationale
« Donner des outils de base à tout le personnel»
« Le renforcement des capacités du personnel est une priorité absolue, dans la feuille de route qui nous a été prescrite par le très honorable Cavaye yeguie Djibril. La cérémonie de ce jour marque véritablement le début de ce processus, qui va se réaliser à chaque intersession, pour qu’on ait une administration parlementaire efficace, performante au service du travail parlementaire, de ceux qui en ont la responsabilité politique, à savoir les députés. Voilà l’objectif majeur. Le choix des quatre formations et des quatre formateurs, est un choix délibéré de qualité. Nous partons ici sur les fondamentaux du travail parlementaire, avec l’appropriation du Règlement intérieur qui est la clé de notre organisation ; la mise en exergue des règles de déontologie et d’éthique qui sont fondamentales dans une institution qui a vocation à la fois politique et administrative ; les éléments techniques, comme l’a rappelé le 1er vice-président qui sont liés à la rédaction des rapports, à la prise de notes et les techniques de recherche en matière de droit comparé, qui sont l’essence même du travail parlementaire. Il s’agit de donner des outils de base à tout le personnel afin de faciliter le travail des élus de la Nation ».
Propos recueillis par L.D.N.


Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *