Home Politique Afrique Cameroun > Assemblée nationale: Le nouveau bréviaire de travail de Gaston Komba
Afrique - 26 juillet 2021

Cameroun > Assemblée nationale: Le nouveau bréviaire de travail de Gaston Komba

Le Secrétaire général de la Chambre basse du parlement, saisissant  l’occasion de l’installation des différents collaborateurs nommés le 12 juillet par le président de cette institution, a prescrit avec fermeté ses attentes.

Le patron de l’administration de l’Assemblée nationale n’a pas mâché les mots pour dire aux promus toutes la panoplie des exigences qui doivent guider désormais leurs actions au sein du nouvel organigramme du Secrétariat général.

“La promotion n’est pas un gâteau qui se partage, qui se distribue mais un mérite et le résultat d’un certain nombre de valeurs que chaque employé doit pouvoir intégrer dans sa vie professionnelle, à savoir : engagement et présence au travail, rigueur et objectivité dans le traitement des dossiers; le respect des textes, des textes et rien que les textes; le respect des députés et de la hiérarchie, goût et recherche du travail bien fait, non bâclé ; prise de conscience d’avoir la chance de servir une grande institution, l’Assemblée nationale qui est un pouvoir, le pouvoir législatif et d’avoir par conséquent un comportement exemplaire tant à l’Assemblée nationale qu’à l’extérieur de notre Chambre, respect de la légalité”,

a prescrit Gaston Komba visiblement déterminé à tourner une nouvelle page dans la manière de faire au sein de l’équipe dont il a la charge.

En ce qui concerne la légalité, il a précisé que ce qui fonde la légalité d’un acte, c’est la conformité de la nature de l’acte et la qualité de son signataire, rien de plus. Celui qui est Secrétaire général depuis le début de la 10ème Législature a poursuivi à égrener le chapelet des exigences en insistant sur la loyauté et la fidélité. Sur ce, il a appelé aux promus que la politique appartient aux députés et le travail administratif leur incombe

“Votre leitmotiv doit être faire son travail, rien que son travail, tout son travail et ne s’occuper que de son travail”,

a-t-il exhorté.

Il a par ailleurs pris un ton ferme  pour indiquer qu’il sera sans complaisance face à la paresse et toute forme de négligence.

“Je vous exhorte à bannir la pratique de la recherche effrénée de l’argent… Pourquoi le salaire qui est la contrepartie pour le travail fourni devrait vous être payé chaque mois si chaque fois qu’un travail qui relève de votre quotidien vous est demandé”,

s’est-il interrogé.

S’adressant spécifiquement aux Conseillers techniques, aux chargés de missions qui sont nommés, il leur a rappelé comme à tout maçon, qu’ils seront jugés au pied du mur. Il a dans ce sens invité ces nouveaux collaborateurs à prendre en main les services, de tenir les équipes.

Je vous demande de mettre tout le monde au travail, que ce soit ceux qui savent travailler ou ceux qui apprennent encore à travailler et doivent apprendre à travailler afin que le transfert de compétences et de connaissances soit effectif entre les générations à l’Assemblée nationale.

Avant de les déclarer installés dans leur fonction respectif, il a engagé les promus à être permanemment à la quête de la performance, de l’innovation pratique, de l’amélioration de la qualité et des conditions de travail pour permettre à l’Assemblée nationale de poursuivre avec succès sa modernisation et ses missions.

“Sachez mériter au quotidien la confiance placée en vous par le président de l’Assemblée nationale le très honorable Cavaye Yeguie Djibril”,

a-t-il conseillé et de conclure par la déclaration des sincères remerciements à l’endroit du Pan pour le nouvel organigramme du Secrétariat général.

Travail et non favoritisme

“La confiance du Pan placé en vous est le fruit de votre engagement au travail, le résultat de votre volonté de servir…seuls vos états de services ont parlé pour vous. Vous n’avez eu besoin ni de parrainage, ni de pressions encore moins de soutien devrait-il en être autrement”,

s’est-il interrogé.

Dans cette veine, il a rappelé à tous les collaborateurs de cesser les pratiques de sollicitation d’intervention pour être promus à des postes de responsabilité. Par ailleurs, il leur a rappelé qu’ils doivent mettre fin, si cela était avéré, aux pratiques de monopole de travail par des groupes, de faire travailler tout le monde et d’apprécier chacun; de donner la chance à chacun de révéler son potentiel, de se démarquer.

Cérémonie d’installation des responsables du nouvel organigramme du Secrétariat général de l’Assemblée nationale du Cameroun. Yaoundé, 26 juillet 2021. (Photo Léonard DASSI NDJIDJOU)

Il a aussi demandé aux nouveaux promus d’éviter de couvrir les absentéistes notoires et de mettre fin au laissez-faire. Il convient de rappeler que c’est par un Arrêté du bureau du 12 juillet dernier portant nomination des responsables au Secrétariat général de l’Assemblée nationale, que le Pan a rendu public ces différentes nominations. Au nombre des neuf structures, le Secrétaire général a indiqué que les 9 promus viennent des neuf  régions du Cameroun matérialisant de ce fait la politique de l’équilibre national.

A la tête de la direction des Affaires législatives et linguistiques, trône Peter Lysinge Ngomba; les manettes sont remises à la direction du suivi du contrôle de l’action du gouvernement à Marie Thérèse Pulchérie Nyomonnie; la direction des Affaires parlementaires revient à Médard Mvondo; la direction de la Documentation, des archives et des recherches revient à Garba  Alim; celle des ressources humaines  et des affaires juridiques échoit à Ahmadou Mohamadou; les Ressources financières  et le budget sont assurés par Giles Ngansop; Georges Betsi tient la direction des Projets  du patrimoine et de la logistique ; Ykeda Mtsa, est l’agent comptable alors que John Ndum et à la tête du Centre de promotion du bilinguisme.

Léopold DASSI NDJIDJOU

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Canada > Drame à Gatineau: la thèse du double meurtre suivi d’un suicide confirmée

Des membres de l’entourage du père qui a tué ses deux fillettes avant de s’enlever la vie,…