Home Politique Afrique Cameroun > Assemblée nationale: Le nouvel organigramme du Secrétariat général entériné
Afrique - 20 juillet 2021

Cameroun > Assemblée nationale: Le nouvel organigramme du Secrétariat général entériné

Le président de l’Assemblée nationale (Pan), vient de signer et  d’ordonner la publication de cet instrument cardinal pour la vitalité de la ” House of thé Nation”.

Le nouvel organigramme proposé par Gaston Komba vient d’être publié et entre en droite ligne dans la politique de modernisation de la Chambre. Ainsi en revisitant celui du 8 janvier 2008, le Pan  marque sans aucune bévue son accord avec son Secrétaire général, Gaston Komba, la cheville ouvrière de la Chambre basse.

La polémique entrenue au sein de l’opinion à ce sujet il’y a quelques temps, s’évanouit à jamais pour céder la place à la force du  nouveau souffle apporté par la 10ème Législature. La Maison dirigée par Cavaye Yeguie Djibril connait désormais au plan administratif une mutation majeure avec l’éclatement où le recentrage de certaines directions qui passent de 7 à 8 .

Le recentrage de l’Administration parlementaire sur les métiers de base de l’Assemblée nationale qui sont légiférer et contrôler l’action du gouvernement : le renforcement des structures de support technique en lieu et place des structures de support logistique ; la cohérence des missions de chaque structure et la cohésion d’ensemble , sont les grands jalons qui gouvernent ce nouveau élan de dynamisme de l’Assemblée nationale. La signature de Cavaye Yeguie Djibril entériné cinq innovations majeures.

Il existe désormais une direction du suivi du contrôle de l’action du gouvernement : une direction des affaires parlementaires, une direction de la documentation, des archives et des recherches. Ces structures sont appelées à accompagner de manière efficiente l’efficacité des députés à l’Assemblée nationale. Il y a aussi comme innovation, le Centre de promotion du bilinguisme destiné à renforcer la pratique effective et courante des deux langues officielles par les députés, le personnel et l’administration parlementaire.

En cinquième et denier lieu, il y a la création des postes d’attachés parlementaires avec pour rôle d’appuyer permanemment le travail des 9 Commissions parlementaires. Déjà presque sur les roulettes, il est à parier que la matérialisation de cet organigramme se fera avec aisance car ici, les tourneurs de pouce n’ont pas de place comme le martèle à qui veut l’entendre Gaston Komba.

Léopold DASSI NDJIDJOU

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Canada > Drame à Gatineau: la thèse du double meurtre suivi d’un suicide confirmée

Des membres de l’entourage du père qui a tué ses deux fillettes avant de s’enlever la vie,…