Accueil PolitiqueAfrique Cameroun > Assemblée nationale: Séances plénières chaotiques

Cameroun > Assemblée nationale: Séances plénières chaotiques

Par panorama
0 commentaire 272 vues

Par ICP

La deuxième session ordinaire de l’année 2022 qui s’achève cette semaine aura étalé tous les dysfonctionnements qui minent la Chambre basse.
Trois faits majeurs indiquent clairement que l’Assemblée nationale du Cameroun va mal. En premier lieu, atteindre le quorum des députés à l’ouverture est devenu une véritable gageure. L’article 47 du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale à son alinéa premier, précise que « les délibérations de l’Assemblée nationale ne sont valables qu’en présence de la moitié plus un des députés… ». Dans cette perspective, on se souvient qu’à la session de mars, Cavaye Yeguie Djibril était monté créneau pour fustiger les absences de ses collègues. A l’évidence, personne ne l’a suivi car la semaine dernière, parce que le quorum n’était pas atteint, il a fallu attendre pendant près d’une heure, avec des coups de fil à gauche et droite pour rafistoler le quorum estimé à 87 députés avec le vide laissé par les décès. Qu’est-ce qui peut expliquer cette désertion massive des bancs de l’hémicycle ? « Cette triste situation devrait être interprétée comme la face visible des frustrations ou des dysfonctionnements de la Chambre », souffle un député. Un autre député questionne l’organisation du travail parlementaire, car « l’attractivité impulsée par l’ancien Secrétaire général est tombée ». En deux sessions, regrette-t-il, on est retombé dans la routine de nos vices. « Ça ne va pas changer de sitôt », confie-t-il amer.

L’autre fait qui illustre le fonctionnement chaotique de la Maison du peuple vient de son leadership. Cavaye Yeguie Djibril, dans ses postures et gestes ne rassureraient plus grand monde. La semaine dernière par exemple, il a exposé en mondovision combien l’Assemblée nationale avait mal à son leadership au point où un député de l’opposition lui a lancé au patron des céans d’abandonner le perchoir s’il n’en est plus en mesure d’assumer en toute sérénité ses responsabilités.

Il y a lieu d’indiquer tout de même que le président de l’Assemblée nationale (Pan) est déjà coutumier du fait de montrer des moments de flottements en pleine session plénière. Toujours la semaine dernière, les membres du gouvernement en ont ajouté une louche au désordre ambiant en désertant l’hémicycle alors qu’ils y étaient attendus pour répondre aux questions orales.

Le Premier ministre autant que le ministre de l’Administration territoriale étaient de ce fait absents, sans aucune explication justificative venant des rangs du gouvernement. A quelques jours de la clôture de l’Assemblée nationale, des voix montent çà et là pour demander un retour à l’orthodoxie.

à Lire Aussi

Laisser un Commentaire

About Us

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes et de façon globale. Nous reprendrons également d’une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC

NOUS CONTACTER

Revue de presses

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by jetechnologie