Accueil SociétéAfrique Cameroun > Attaques en cours de préparation: Un gouverneur de région sonne l’alerte

Cameroun > Attaques en cours de préparation: Un gouverneur de région sonne l’alerte

Awa Fonka Augustine révèle, dans une note de renseignements datée du 10 juin 2022 et ayant fuité sur les réseaux sociaux, qu'il y a une série d'attaques en cours de préparation dans la localité de Babanki dans le département de la Mezam, région du Nord-Ouest.

Par panorama
0 commentaire

Par Serge Aimé Bikoi

Le gouverneur de la région de l’Ouest cite, dans la même lancée, la localité de Bandjoun dans le département du Koung-Khi, région de l’Ouest. S’agissant des attaques en cours de préparation, Awa Fonka Augustine note qu’il y a une présence marquée des combattants séparatistes en position offensive dans la ville de Bandjoun et ses environs.

Au regard de l’existence des cellules dormantes hébergeant ces groupes sécessionnistes, le patron de la région de l’Ouest demande aux autorités administratives et aux services de sécurité de renforcer le dispositif sécuritaire au niveau des points sensibles, à l’instar des lieux de culte, des marchés, des centres d’examen, des services administratifs, des résidences des autorités, des unités de la police et de la gendarmerie, ainsi qu’au niveau des prisons. Aussi le gouverneur de la région de l’Ouest préconise-t-il à ces derniers de “poursuivre les bouclages des secteurs criminogènes avec un point d’honneur dans les villes de Foumbot, Foumban, Bafoussam, Mbouda, Dschang, Magba et de Bandjoun, dont certains quartiers hébergeraient des anciens séparatistes”. Awa Fonka Augustine instruit, par la même occasion, le renforcement de la garde des établissements financiers desdistes villes et exige aux Préfets des départements concernés et aux membres de l’État-major de ses services de lui rendre compte de tout fait digne d’intérêt.

En rappel, le début du mois de juin 2022 est, singulièrement, mortifère. Le 8 juin, des bandes armées criminelles ont ôté la vie à cinq hommes en tenue dans la région de l’Ouest et, particulièrement, dans la localité de Njitapon, un hameau situé à une dizaine de kilomètres de la région du Nord-Ouest. Le 9 juin, un incendie a ravagé l’hôpital de district de Mamfe. Bilan: neuf bâtiments consumés, aucune perte en vies humaines. C’est ce qu’indique un communiqué rendu public le 10 juin 2022 par le ministre de la Santé publique(Minsanté). Faisant suite à une réunion de crise qu’il a, personnellement, présidée le 9 juin, et a6 laquelle ont pris part les représentants résidents de l’Organisation mondiale de la santé (Oms) et du Center for disease control, Manaouda Malachie relève, à ce sujet, que des mesures urgentes ont été prises dans l’optique de garantir la continuité des services de la santé publique. Autre incident meurtrier non des moindres des soldats ont tué, le 1er juin, neuf civils, dont un bébé à Wum, aire culturelle située dans la région du Nord-Ouest. Dans un communiqué publié le 7 juin, l’armée camerounaise fait son mea culpa en reconnaissant une “réaction disproportionnée” de ses éléments. Les rebelles, comme les militaires et les policiers, sont, régulièrement, accusés par l’Organisation des nations unies(Onu) et les Ong internationales d’exactions et de crimes contre les civils dans les zones anglophones.

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un Commentaire

About Us

 

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes et de façon globale. Nous disposons également d’une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC

 

 

  

NOUS CONTACTER

revue de presses

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by jetechnologie