Accueil PolitiqueAfrique Cameroun > Audit des lignes 65 et 94: Biya veut faire arrêter environ 200 personnes avant 2024

Cameroun > Audit des lignes 65 et 94: Biya veut faire arrêter environ 200 personnes avant 2024

Missions fictives, prestations non livrées, surfacturations et fractionnements des marchés publics , paiements multiples, faux tous azimuts et cetera, sont au menu des infractions recherchées par les inspecteurs d'État.

Par panorama papers
0 commentaire 735 vues

Par René Mbarga

En ce moment, la totalité des dossiers liés aux détournements des fonds de la Can avortée, sont sur la table du Président. Tous les auteurs de cette escroquerie du siècle sont également connus de lui, renseigne un habitué des cercles du pouvoir. Le limogeage de l’ex Ministre des marchés publics Abba Sadou était déjà un signe avant-coureur de ce qui pourrait arriver dans quelques mois.

D’après notre interlocuteur, qui a requis l’anonymat :”Un lien de causalité existe fondamentalement entre les malversations financières commises dans le cadre de la Can Total et celles opérées sous le Covid Gate. Si le Président Biya avait fait arrêter les voleurs du dossier de cette coupe d’Afrique des nations ajournée ; il n y aurait jamais eu d’affaire Covid-19. Quand certains ministres ont vu, le principal acteur de ces concussions promu Ministre d’État ; ils se sont dits, qu’ils pouvaient également voler”. Et plus loin, poursuit-il :”” Je peux vous garantir que des vagues d’arrestations jamais faites au Cameroun auront lieu d’ici peu. Beaucoup de personnes considérées comme inamovibles voire toutes puissantes, se retrouveront derrière les barreaux”

S’agissant de l’identité des futurs pensionnaires de Kondengui, notre source révèle qu’une dizaine de ministres actuellement en fonction, des directeurs, sous-directeurs d’administration centrale en service aux ministères des finances et au Ministère de l’économie et d’autres encore ; passeront sous la trappe pour les missions fictives.

Les dites révélations interviennent au moment où le ministre d’État, secrétaire général de la présidence de la République Ferdinand Ngoh Ngoh est annoncé au tribunal criminel spécial (Tcs) le 18 octobre 2022 dans le cadre du dossier Portsec chiffré à une cinquantaine de milliards de Fcfa.

Pour rappel, Selon les dernières estimations disponibles, le trésor public camerounais a perdu la rondelette somme de 5000 milliards de Fcfa du fait des missions fictives.

à Lire Aussi

Laisser un Commentaire

About Us / QUI SOMMES NOUS

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes. Nous possedons également une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC. Nous travaillons avec nos propres moyens (sans mécène), pour vous servir une information libre et crédible.

NOUS CONTACTER

Revue de presses du 01 02 2023

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen