Home Non classé Cameroun > Autoroute Yaoundé-Nsimalen: Les travaux de la première section piétinent toujours
Non classé - 31 juillet 2021

Cameroun > Autoroute Yaoundé-Nsimalen: Les travaux de la première section piétinent toujours

L’entreprise adjudicataire dudit marché, s’affaire encore aux finitions de la première section longue de 11 km.

7 années n’ont pas suffi pour construire les 11,3 km qui constituent la première phase dite section rase campagne de  l’autoroute Yaoundé-Nsimalen. A l’image de nombreux projets routiers initiés sous le régime actuel, cette importante infrastructure connaît un important retard à la livraison. Lancé en 2014, le chantier de construction de cette route qui doit permettre de rallier la capitale Yaoundé, à la localité de Nsimalen, où se trouve le deuxième aéroport international du pays,  devait en principe être livré en 2017. Sauf que rendu a ce jour, les pelleteuses et autres engins retournent encore la terre sur une partie de son linéaire.

 La première phase des travaux tire néanmoins à sa fin. Après le bitumage complet du reste du linéaire conduisant à l’aéroport de Nsimalen, l’entreprise adjudicataire dudit marché s’affaire à la construction des ouvrages d’art et des voies de raccordement au réseau routier de la ville de Yaoundé, et à l’axe-lourd Yaoundé-Douala.

Dans le détail, les travaux qui se concentrent au quartier Ahala, prévoient la construction de trois échangeurs, trois rétablissements de communication, un pont sur la rivière Mefou, des ouvrages des dalots, des buses et caniveaux. On aura également droit à une signalisation horizontale tout au long de l’autoroute ainsi qu’un éclairage public. Pour l’heure,  les trois echangeurs prévus à Meyo, Ahala et Nsimalen ont déjà été construits et les  80 dalots ont presque tous été posés. Coût total de cette première phase près de 100 milliards de Fcfa.

 La section urbaine quant à elle comporte le raccordement avec la section rase campagne à Ahala, Carrefour des trois statues, Poste centrale, Carrefour Warda et carrefour de la sous-préfecture de Tsinga. Cette deuxième section est longue d’environ 10 kilomètres. Il s’agit d’une voie urbaine rapide de 2×3 voies avec terre-plein-central. Aucune date n’a encore été annoncée pour le début des travaux. D’après le quotidien Cameroon Tribune qui a consacré un article sur le sujet dans son edition en kiosque le mercredi 28 juillet 2021, le projet est encore à la phase des études, de l’évaluation des indemnisations et de la recherche des financement (300 milliards de Fcfa).

Paul Tcheg

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Grève des enseignants: Suspension en rangs dispersés

Par Rostand TCHAMI Plusieurs mois après le début de la grève lancée par les enseignants du…