Home Politique Afrique Cameroun > « Bagarre »: Paul Atanga Nji veut affronter Maurice Kamto
Afrique - 9 décembre 2021

Cameroun > « Bagarre »: Paul Atanga Nji veut affronter Maurice Kamto

Le patron des gouverneurs discute, depuis ce matin(jeudi, 9 décembre 2021) à Yaoundé à l’occasion de la 27ème conférence des gouverneurs des régions.

Au cours de la conférence des gouverneurs entamée ce matin à Yaoundé, le ministre de l’Aadministration territoriale (Minat) a tancé le président national du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) en lui disant que ceux qui veulent la bagarre doivent avoir les pieds et les mains pour le faire.

Les gouverneurs des 10 régions du Cameroun sont à Yaoundé pour une conférence à eux dédiée Lors des travaux ce jour, P. Atanga Nji a lancé un appel à la mobilisation pour la Coupe d’Afrique des nations Total Énergies 2021. « Le chef de l’Etat Paul Biya entend faire de la prochaine Can un événement mémorable et historique. Pendant la Can, chacun de nous doit se considérer comme un ambassadeur de notre pays », a affirmé P. Atanga Nji.

Au passage, il est revenu sur les dernières déclarations de Maurice Kamto, le président national du Mrc, menaçant le gouvernement Camerounais. « Un homme politique a déclaré, dans certains médias, qu’il était prêt pour la bagarre. Mais je voudrais aussi dire que celui qui veut la bagarre doit avoir, au moins, les mains et les pieds pour faire la bagarre. S’il veut nous servir le vent, nous allons lui servir la tempête. S’il veut nous servir la tempête, nous allons lui servir le tsunami. Je voudrais que ce message soit bien compris. Et je dis bien, cette fois ci, quand le rouleur compresseur va commencer, il ne doit plus s’arrêter », indique Paul Atanga Nji.

La bagarre!

En visite à Douala, le 30 novembre 2021, Maurice Kamto parlant à ses militants avait dit ceci : « Certains peuvent même être fatigués en chemin. Mais j´ai toujours dit que je n´en veux pas à ceux qui sont fatigués et qui descendent du train. On arrivera à la gare avec ceux qui sont à bord du train ».

Pour le leader du Mrc, « la voix que nous avons choisie est la meilleure et reste la meilleure ». Mais, « le fait d´avoir choisi la paix, ne veut pas dire que nous fuyons la bagarre. Si on nous impose la bagarre, on fera la bagarre. J’espère que tous nos amis politiques seront libérés et passeront les fêtes de fin d´années en famille. Parce que si ce n´est pas le cas, alors, on réfléchira autrement », avait-il poursuivi.

SAB

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Magouille autour des visas: L’Ambassade d’Allemagne décline toute responsabilité

Par Antoine Bivana En cas de paiement, l’Ambassade d’Allemagne invite les usagers à faire …