Home Politique Afrique Cameroun > Barbarie de Ndu: Jean Michel décrie le comportement animale des militaires
Afrique - 3 semaines ago

Cameroun > Barbarie de Ndu: Jean Michel décrie le comportement animale des militaires

Le député Sdf bat en brèche jean e l’acte bestial commis par des éléments des forces de défense et de sécurité de la république et appelle à ce que des sanctions soient infligées à ces derniers.

Dans une tribune libre qu’il a commise hier(dimanche, 1 14 février 2021), le député Sdf du Wouri-Est, demande que les résultats des investigations soient rendues publiques et que les auteurs de cette barbarie soient sévèrement punis conformément à la loi. “La sanction la plus lourde, explique, l’homme politique, est fortement requise afin que cette barbarie ne se reproduise plus du côté des forces de défense et de sécurité, qui sont censées assurer leur mission régalienne de protection et non d’humiliation et de déshumanisation des civils”.

Le président régional du Sdf pour le Littoral soutient que rien ne saurait expliquer, encore moins justifier la barbarie de Ndu. Il est inadmissible, exolique-t-il, qu’un civil à mains nues soit torturé de la sorte alors qu’il a été déjà maîtrisé par des éléments des forces de défense et de sécurité. L’élu du Sdf ajoute que l’armée camerounaise se doit d’intégrer, en permanence dans son comportement opérationnel, des attitudes dictées par des canons bien établies et, du reste, connus et ratifiés par l’Etat du Cameroun. Nintcheu dénonce, en outre, le silence jusqu’ici assourdissant du haut commandement militaire et politique logé à Yaoundé. En même temps, il salue la réaction du sous-préfet de Ndu qui, dans un sursaut républicain poursuit-il, a pu sortir de l’habituel déni piur réclamer des sanctions draconiennes à l’encontre de cet acte primitif.

Dans cette vidéo, où cet acte infâme est scénarisé, l’on voit trois éléments des forces de défense torturer et bafouer la dignité d’un citoyen, en l’insultant dans une langue locale connues dans les aires culturelles du Centre et du Sud. Dans l’extrait de cette vidéo, ces hommes en tenue, visiblement effarouchés et ravis de commettre cette bestialité, giflent l’infortuné, lui infligent des coups de bottions sur la tête, l’arrosent d’eau froide et lui assènent des coups de machette sur toutes les parties du corps y compris des parties intimes avec une férocité inouïe.

Aux dernières nouvelles, l’individu torturé a fait l’objet d’une nouvelle arrestation par des éléments des forces de défense alors qu’il est allé chercher des médicaments pour soigner ses blessures. La réaction du commandement militaire et, a fortiori, du ministère de la Défense (Mindef) est attendue.

Serge Aimé Bikoi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Caf: Ahmad ahmad définitivement mis hors jeu pour l’election du 12 mars prochain

Le verrou vient définitivement de se refermer autour du president sortant de la confédérat…