Accueil PolitiqueAfrique Cameroun > Biya-Macron: Le roseau Biya plie mais ne rompt pas

Cameroun > Biya-Macron: Le roseau Biya plie mais ne rompt pas

La conférence de presse ce 26 juillet 2022 au Palais de l’Unité a mis en scène le chef de l’Etat camerounais dans la posture du fragile roseau. Stratégie ou usure ?

Par panorama
0 commentaire 732 vues

Par Léopold DASSI NDJIDJOU

Les journalistes français ne sont pas allés du dos de la cuillère dans leur détermination d’en découdre avec le numéro un Camerounais qui en vieux briscard aura au cours de son long magistère entendu des vertes et des pas mûres. C’est bien le lieu de dire, car la conférence a révélé un Paul Biya certes serein mais mystérieux. L’homme a-t-il usé de stratagèmes pour échapper à la bourrasque des questions ou bien est-il réellement affecté au niveau de l’audition ? Lui qui est souvent si précautionneux, si méticuleux dans l’expression de ses actes publics, a jeté le trouble dans l’esprit de plus d’un de ses concitoyens en confessant à chaque coup ne pas entendre, (bien différencier de comprendre), les questions posées par les journalistes français. Alors question : Paul Biya a-t-il des difficultés d’audition ou bien s’agit-il d’une stratégie du vieux lion pour laisser passer la bourrasque comme dans la Fable de Jean de la Fontaine, « Le chêne et le roseau  » ?   Et pour dire peu, le N’nom Ngui, à chaque fois, a prétendu ne pas saisir la question, amenant Macron à entrer en scène pour crier de plus près la question. Amélie Tulet de Rfi va à la charge : « Espérez-vous briguer un nouveau mandant en 2025 ou souhaitez-vous qu’une nouvelle génération porte les couleurs du Rdpc à l’élection présidentielle ? ». « Je n’entends rien », assène Paul Biya serein. Emmanuel Macron, visiblement embarrassé vole au secours de son homologue : « Souhaiterez-vous briguer un nouveau mandat en 2025 pour le compte du parti? ». Enfin de compte, Paul Biya peut répondre. « Je vous remercie madame. Comme vous le savez, le Cameroun est dirigé conformément à sa Constitution. D’après cette Constitution, le mandat que je mène à une durée de sept ans. Alors, essayez de faire la soustraction, 7-4 ou 3 et vous verrez combien de temps il me reste pour diriger le pays. Mais, autrement ça sera quand ce mandat arrivera à expiration. Vous serez informée sur le point de savoir si je reste ou si je m’en vais au village ».

Par la suite, Christelle Méral de France 3 monte au créneau. « Monsieur le président Biya, le Cameroun a noué un partenariat de Défense avec la Russie. Est-ce que la guerre en Ukraine a des conséquences concrètes pour les Camerounais? Est-ce que vous condamnez l’intervention russe en Ukraine ? Sur le plan économique, des entreprises françaises représentaient 40% de l’économie du Cameroun voilà une trentaine d’années et aujourd’hui c’est seulement 10%, êtes-vous favorable que la France retrouve une plus large part? ». Paul Biya récidive : « Madame, malheureusement, je n’ai pas bien saisi la question. Quelqu’un voudrait-il la répéter à mon intention? ». La journaliste revient, plus que déterminée de se faire entendre. « Parlons proche du micro. Le Cameroun a donc a signé un partenariat de Défense avec la Russie et nous voulons savoir si la guerre en Ukraine a aujourd’hui des conséquences concrètes dans le quotidien des Camerounais par exemple, par rapport aux en prix des céréales, et on voulait aussi savoir si vous condamnez l’intervention russe en Ukraine ». Toujours rien. « Je n’ai toujours pas bien entendu la question », serine Paul Biya imperturbable.  « Est-ce que la guerre en Ukraine a des conséquences aujourd’hui dans le quotidien des Camerounais? », s’engage à nouveau la femme de média au moment où le président Emanuel Macron vole à son secours.

« Deux questions. La première. (Je répète pour le Président). Les accords militaires signés avec la Russie et la seconde est de savoir si le Cameroun condamné la guerre en Ukraine. Tu as une question sur le partenariat entre la Russie et le Cameroun, est-ce que le Cameroun a condamné la guerre? La flambée des prix sur la population camerounaise, la baisse de la présence française au Cameroun. Les contrats des  entreprises françaises représentaient 40% et ils sont passés à 10% ces dernières années. Voilà ! »,

explicite le  numéro un français.

« Merci monsieur le Président, excellent traducteur. Eh bien madame, le Cameroun entretient des relations diplomatiques avec la Russie mais aussi avec beaucoup d’autres pays. L’Allemagne, l’Espagne, la Chine, le Brésil…Et s’agissant de la relation avec la Russie, elle est ancienne et nous avions signé avec ce pays un accord de coopération qui était arrivé à expiration. On l’a renouvelé et nous avons signé. Le voyage de mon ministre en Russie n’avait pas de rapport avec la situation de la guerre en Ukraine. Nous avons l’habitude de signer des Accords de ce genre et en Afrique il y a beaucoup de pays qui ont des Accords avec la Russie. Donc, c’était un acte dans la routine des relations diplomatiques entre nos deux pays. On a pensé peut-être qu’on allait apporter un concours à la Russie, je crois qu’elle n’a pas besoin de l’apport du Cameroun. Il s’agissait tout simplement de renouveler l’Accord préexistant. Tout cela est normal. Les gens sont évidemment préoccupés par la guerre d’Ukraine. Nous n’avons pas abordé ce problème et il n’était pas question pour nous de l’aborder. ..Evidemment, le Cameroun commence à subir les effets de cette guerre. Et à cette inflation galopante qui arrive, il y a des difficultés de transport, et il y a l’anxiété des gens, on ne sait pas de quoi demain sera fait  Le Cameroun fera ce qui est en son pouvoir pour hâter la fin de ce conflit et qu’on en vienne à la négociation et au retour de la paix. Je crois que j’ai répondu à votre attente »,

Dans la foulée, Emmanuel Macron va mettre un terme à la conférence épaississant davantage l’influence de la posture de Paul Biya sur les échanges.A la fin, on retient que si l’homme peut ne pas être au top de sa forme physique, il percute au niveau du raisonnement.

Un sommet 

C’est le point fort qu’on retient de la conférence de presse des deux hommes d’État suite à leur entretien.

” Espérez-vous briguer un nouveau mandant en 2025 ou souhaitez-vous qu’une nouvelle génération porte les couleurs du Rdpc à l’élection présidentielle ?

– Je n’entends pas.

Vous n’entendez pas.

– Souhaiterez-vous briguer un nouveau mandat en 2025 pour le compte du parti? (Macron)

– Je vous remercie madame. Comme vous le savez, le Cameroun est dirigé conformément à sa constitution. D’après cette Constitution, le mandat que je mène à une durée de sept ans. Alors, essayez de faire la soustraction, 7-4 ou 3 et vous verrez combien de temps il me reste pour diriger le pays. Mais, autrement ça sera du quand ce mandat arrivera à expiration. Vous serez informée sur le point de savoir si je reste ou si je m’en vais au village. 

Christel Méral France TV

-Monsirur le président Biya, le Cameroun a noué un partenariat de Défense avec la Russie. Est-ce que la guerre en Ukraine a des conséquences concrètes pour les Camerounais? Est-ce que vous condamnez l’intervention russe en Ukraine ? Sur le plan économique, des entreprises françaises représentaient 40% de l’économie du Cameroun voilà une trentaine d’années et aujourd’hui c’est seulement 10%, êtes-vous favorable que la France retrouve une plus large part?

Au président Macron. L’intervention russe est-elle une menacé et comptez-vous y faire face? Comment comptez-vous faire pour réveiller les relations économiques entre les deux pays?

-Madame, malheureusement, je n’ai pas bien saisi la question. Quelqu’un voudrait-il la répéter à mon intention? 

-Parlons proche du micro. Le Cameroun a donc a signé un partenariat de Défense avec la Russie et nous voulons savoir si la guerre en Ukraine a aujourd’hui des conséquences concrètes dans le quotidien des Camerounais par exemple, par rapport aux en prix des céréales, et on voulait aussi savoir si vous condamnez l’intervention russe en Ukraine.

-Je n’ai toujours pas bien entendu la question.

– Est-ce que la guerre en Ukraine a des conséquences aujourd’hui dans le quotidien des Camerounais?

-Macron. Deux questions. La première. (Je répète pour le Président). Les accords militaires signés avec la Russie et la seconde est de savoir si le Cameroun condamné la guerre en Ukraine. Tu as une question sur le partenariat entre la Russie et le Cameroun, est-ce que le Cameroun condamné la guerre? La flambée des prix sur la population camerounaise, la baisse de la présence française au Cameroun. Les contrats des  entreprises françaises représentaient 40% et ils sont passés à 10% ces dernières années. Voilà !

– Merci Monsieur le Président (journaliste à Macron)

– Merci monsieur je Président, excellent traducteur.

Eh bien madame, le Cameroun entretient des relations diplomatiques avec la Russie mais aussi avec beaucoup d’autres pays. L’Allemagne, l’Espagne, la Chine, le Brésil…Et s’agissant de la relation avec la Russie, elle est ancienne et nous avions signé avec ce pays un accord de coopération qui était arrivé à expiration. On l’a renouvelé et nous avons signé. Le voyage de mon ministre en Russie n’avait pas de rapport avec la situation de la guerre en Ukraine. Nous avons l’habitude de signer des avoirs de ce genre et en Afrique il y a beaucoup de pays qui ont des Accords avec la Russie. Donc, c’était un acte dans la routine des relations diplomatiques entre nos deux pays. On a pensé peut-être qu’on allait apporter un concours à la Russie, je crois qu’elle n’a pas besoin de l'”apport du Cameroun. Il s’agissait tout simplement de renouveler l’accord préexistant. Tout cela est normal. Les gens dont évidemment préoccupés par la guerre d’Ukraine. Nous n’avons pas abordé ce problème et il n’était pas question pour nous de l’aborder. Donc, il était question pour nous, de lire gestion d’une relation bilatérale. Votre question, si vous voulez bien me l’a rappeler?

-Evidemment, le Cameroun commence à subir les effets de cette guerre. Et à cette inflation galopante qui arrive, il y a des difficultés de transport, et il y a l’anxiété des gens, on ne sait pas de quoi demain sera fait  Le Ça meroun fera ce qui est en son pouvoir pour hâter la fin de ce conflit et qu’on en vienne 6 la négociation et au retour de la paix. Je crois que j’ai répondu à votre attente. Merci

à Lire Aussi

Laisser un Commentaire

About Us

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes et de façon globale. Nous reprendrons également d’une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC

NOUS CONTACTER

Revue de presses

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by jetechnologie