Home Politique Afrique Cameroun > Boko Haram: Manaouda Malachie au chevet des victimes
Afrique - 2 semaines ago

Cameroun > Boko Haram: Manaouda Malachie au chevet des victimes

Le ministre de la Santé publique les a rencontrés hier. Certains localités de la région de l’Extreme-nord sont depuis plusieurs mois en proie à des attaques de la nébuleuse terroriste islamique.

Par Rostand TCHAMI avec le Minsanté

Comme d’habitude, les populations visées en paient le plus grand prix ; avec en prime, la perte de bétails, des récoltes, de maisons très souvent incendiées, ainsi que des pertes en vies humaines. D’où de nombreux déplacés à travers les autres villages. Face à cette situation de plus en plus inquiétante qui interpelle par ailleurs l’élite de la région, l’un de ses dignes fils a répondu à l’appel de détresse lancé par les nombreuses familles de Tourou dans l’arrondissement de Mokolo, département du Mayo Tsanaga.

Ce sont près de 600 familles qui ont reçu hier, la visite de compassion, de réconfort et de soutient du Dr Manaouda Malachie. Il s’est félicité du courage et de la détermination avec laquelle ces braves gens se sont opposées à leurs agresseurs, entrepreneurs de la mort. Après l’appui financier qu’il leur a fait parvenir promptement, il y a une semaine, il vient une fois encore de remettre une enveloppe à l’effet de permettre aux familles de renouer avec leurs activités, ainsi que du matériel et équipements devant permettre de renforcer le comité d’autodéfense qui est en pleine réorganisation, mais aussi plus d’une centaine de sacs de céréales, 03 motos et une ambulance pour faire face aux situations d’urgence médicale. Il s’est engagé à œuvrer sans relâche aux côtés du chef de l’Etat pour permettre aux populations de la région de l’Extrême-nord et des autres zones en crise de reprendre leurs activités.

Déplacées

Fils du plus grand et du plus dense département (Mayo Tsanaga) de la région, le Dr Manaouda Malachie, s’est dit particulièrement préoccupé par la situation de ses frères et sœurs qu’il a par ailleurs écouté avec beaucoup d’attention et d’intérêt. Ainsi, va-t-il rassurer les siens en ces termes « je sais que le gouvernement ne vous laissera pas tomber ». Ce jour, il rencontrera à Mokolo, les victimes, déplacées de Mozogo, venues du Mayo Moskota. Localité où règne pour l’instant, le calme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Sommet de l’Etat: Les piliers du pouvoir de Paul Biya

Par Yves Junior Ngange Lorsqu’il accéda au Palais d’Etoudi  le 06 Novembre 1982,…