Afrique LA UNE Sport panorama 17 novembre 2020 (0) (175)

Cameroun > Bras de fer Fécafoot#Lfpc: La Fifa désavoue le général Pierre Semengue

Partager

Dans une correspondance adressée au Secrétaire général de la Fécafoot, l’instance faitière mondiale du football demande à Mbombo Njoya d’organiser le championnat professionel.

Monsieur le Secrétaire général, Nous accusons réception de votre courrier du 2 novembre 2020 relatif à la situation de la Ligue de football professionnel du Cameroun (Lfpc). Nous comprenons que la mésentente régnant actuellement entre les membres de la Lfpc et les problèmes de coopération entre la Fécafoot et la Lfpc sont à l’origine de dysfonctionnements sérieux affectant profondément le football camerounais et que le championnat local est à l’arrêt”,

a indiqué le Secrétaire général de la Fifa dans une correspondance adressée à celui de la Fécafoot hier, 16 novembre 2020.

Et d’ajouter

A titre d’autorité suprême du football mondial, il nous appartient de vous rappeler qu’au terme de ses propres statuts, la Fifa doit veiller à ce que ses membres, dont la Fécafoot puissent exercer leur droit et leur obligation d’organiser des compétitions”.

Par conséquent

avant même de regler durablement et de façon légalement irréprochable les problèmes internes auxquels vous avez à faire face, la Fécafoot se doit de prendre sans tarder toute mesure permettant en priorité la reprise sous son égide du championnat interrompu”.

Par ailleurs, le Sg de la Fifa fait savoir que pour évaluer la situation de façon plus précise -ce qu’ils n’ont pas pu faire à distance lors de la visioconférence du 13 novembre 2020 -, une délégation de la Fifa se rendra à Yaounde dans les prochaines semaines dans une logique d’apaisement et de rassemblement.

En vous remerciant par avance de bien vouloir nous tenir informés des suites de cette affaire, nous vous prions de croire, monsieur le Secrétaire général, à l’assurance de notre parfaite considération”,

a-t-il conclu.

Rostand TCHAMI


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *