Home Une Cameroun > Budget 2021: 4865,2 milliards équilibré en ressources et en emplois.
Une - 26 novembre 2020

Cameroun > Budget 2021: 4865,2 milliards équilibré en ressources et en emplois.

Si jamais ce projet de loi de finances est adopté par le parlement, c’est ainsi qu’il sera évalué, soit 4670 milliards de Fcfa au titre du budget général contre 4409 milliards de FCFA en 2020.

Hier (mercredi, 25 novembre 2020), le premier ministre, Joseph Dion Ngute, a présenté aux parlementaires le programme économique, financier, social et culturel. Programme destiné à être débattu durant la présente session parlementaire. Analyse des objectifs et enjeux du projet de loi de finances pour l’exercice 2021.

Du point de vue de l’orientation de l’action publique, le projet de loi de finances pour l’exercice 2021 vise l’achèvement de la mise en œuvre des grands projets d’infrastructures, des projets du Planut et du plan triennal spécial(Pts)- jeunes, ainsi que des infrastructures nécessaires à l’organisation de la Can 2022 et du Chan 2021.

Ce programme économique, financier, social et culturel tient également compte de la poursuite de la veille sécuritaire, de la mise en œuvre du plan de riposte contre la covid-19, de la poursuite de la mise en œuvre de la couverture Santé universelle et de l’accélération de la décentralisation.

Au plan national, la croissance économique devrait s’établir à -2,6% en 2020 contre 3,7% en 2019. Elle serait de 3,3% en 2021 sous l’hypothèse d’une riposte progressive de l’activité économique et le prix moyen du baril de pétrole brut à 43,8 dollars en 2021.

Dans ce cadre, l’orientation de la politique budgétaire globale pour l’exercice 2021 repose sur la poursuite de l’effort de consolidation budgétaire visant la réduction progressive du déficit budgétaire à moyen terme après la forte dégradation enregistrée en 2020 dans le double souci de garantir la soutenabilité de l’endettement du Cameroun et la stabilité macro-économique.

Ce projet de loi de finances a été préparé dans un contexte caractérisé, au plan mondial, par une économie confrontée à la crise de la covid-19, et qui devrait connaître, en 2020, un recul à -4,4% après une croissance de 2,9% enregistrée en 2019 avant de rebondir à 3,4% en 2021. S’agissant de l’inflation, elle devrait passer de 2,6% en 2020 à 2,7% en 2021 après un niveau de 2% en 2019.

Les nouvelles mesures que le gouvernement camerounais entend mettre en oeuvre pour atteindre ses objectifs visent, pour l’essentiel, la relance de l’activité économique à travers l’allègement de la charge fiscale des entreprises affectées par la crise sanitaire, la promotion de la politique d’import-substitution, la mobilisation optimale des recettes de L’État à travers l’élargissement de l’assiette fiscale et la sécurisation du pays.

Autres nouvelles mesures non-négligeables que le gouvernement compte opérationaliser pour réaliser ses objectifs, l’amélioration du climat social et de l’environnement des affaires à travers la consolidation de la démarche partenariale et le renforcement de la protection des droits du contribuable; le renforcement de la fiscalité locale et la lutte contre les fraudes douanière et fiscale.

Serge Aimé Bikoi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Disinformation represents a major threat to democracy and peace worldwide.

Congratulations to Mr. Cédrick Noufele Nfonga, Editor-in-Chief of Equinoxe TV, who recentl…