LA UNE Opinion Société panorama 20 mai 2020 (0) (1148)

Cameroun > Camwater: La mafia du Dg mis à nu par un employé

Partager

“Voici les deux agents qui pourrissent la vie des innocents employés de la Camwater depuis l’arrivée aux affaires du plus incompétent des directeurs généraux des entreprises publiques au Cameroun M. Gervais Bolenga. Il s’agit de : sieur Yomba l’homme de main de bolenga, maitre d’éducation physique, c’est lui qui organise l’achat des postes à Camwater. Et dame madiba! elle est la responsable du personnel ,c’est elle qui gère les ressources humaines à camwater au détriment du Directeur des ressources humaines Mr mboudou suspendue et écarté par Gervais bolenga pour faire assoir sa mafia.

C’est cette dame (madiba) qui en 2015 dans un établissement hôtelier de la ville de Douala , dans une partie de sexe dans un établissement hôtelier de Douala avait assisté au décès du Directeur régional de douala agglomération de cette époque M. Oumarou de regretté mémoire.

En effet , depuis sa nomination à la tête de la Camwater ,en 2017, cette structure se transforme de jour en jour en une épicerie familiale. Un peu comme vous étiez au marché pommes, des chèvres ou même au marche sandaga à Douala. N’allez surtout pas parler de l’entretien des ouvrages ou d’achat des produits de traitement essentiels et primordiales à l’obtention d’une eau potable bénéfique à la bonne santé des populations à Gervais Bolenga, il ne s’y reconnaîtra pas!

Ce dernier est préoccupé par les gré à gré avec les membres de sa famille wonderful !
-réfection de la peinture , de l’éclairage, sans oublier la climatisation et l’achat des chaises orthopédiques de son bureau à Koumassi.

Entre temps l’achat des produits traitement de bonnes qualités qui jadis s’effectuait avec Ader Grand fournisseur dans ce domaine, s’effectue désormais de gré à gré par certains membres de la famille bolenga dans les bas fonds d’un quartier dont je m’abstiens de préciser le nom. ceci évaluer à des centaines de millions.

Pire encore la convocation de multiples conseils d’administrations. Dieu seul sait combien y en a eu depuis sa prise de fonction! Du jamais vu dans une société d’État. Plus grave des chèques des sommes faramineuses à destination du Sg/Pr. Ce monsieur, Gervais Bolenga a un plan machiavélique . il est en mission recommandée à la camwater. Sinon expliquez moi son choix de se séparer d’un personnel qualifié qui donnait du souffle nouveau à l’entreprise pour effectuer un recrutement non qualifié et sans expérience ! Entre temps l’entreprise se meurt à cause d’un gang de mafieux, des remous en gestations, des employés marginalisés, torturés, embrigadés dans une dictature nous rappelant l’esclavage! Si rien n’est fait une pétition sera entreprise pour demander son départ immédiat!”


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *