Afrique LA UNE Société panorama 30 octobre 2020 (0) (112)

Cameroun > Carnage de Kumba: Un présumé assassin du gang tué par l’Armée

Partager

C’est la principale information retenue de la communication gouvernementale du 28 octobre dernier. Wonko est son nom.

Dans la nuit du 26 octobre 2020, aux environs de 21 heures 30 minutes, une patrouille de présence du 6ème Bataillon d’intervention rapide (Bir), déployée dans les artères du quartier Kossala à Kumba, sur la base des informations recueillies auprès des populations locales, a réussi à neutraliser le rebelle sécessionniste connu sous l’appellation de Wonke”.

a annoncé René Emmanuel Sadi, le ministre de la Communication et Porte-parole du gouvernement

Il précise que ce meurtrier a été identifié comme faisant partie et en première ligne, du Commando qui a fait irruption dans l’enceinte du complexe scolaire “Mother Francisca international bilingual academy” le 24 octobre dernier tuant sur le coup 6 enfants et blessant gravement 13 autres. En ce qui concerne les circonstances de sa neutralisation, il est indiqué qu’il

 a immédiatement ouvert le feu et s’est heurté à la riposte foudroyante de l’unité opérationnelle “.

Par la suite, apprend-t-on, dans sa chambre, la fouille a permis de mettre la main sur son pistolet automatique de marque Reck, 12 munitions de 7.62x 39, 7 téléphones portables, 1 récépissé de la carte nationale d’identité au nom de “Nfor“, 1 sac en bandoulière contenant du chanvre indien.

Tout en réitérant la ferme détermination du gouvernement à ne ménager aucun effort pour que ces individus sans foi, ni loi, soient mis aux arrêts pour répondre de leurs actes devant la justice, René Emmanuel Sadi a dit toute la félicitation du pouvoir de l’esprit citoyen et républicain des populations locales, dont la franche collaboration aura permis à l’armée de neutraliser “Wonke.

Léopold DASSI NDJIDJOU


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *