Home Economie Afrique Cameroun > Cbc: Quand l’état du Cameroun et le Fmi félicitait le ”coup d’accordéon” de Njanga Njoh
Afrique - 2 semaines ago

Cameroun > Cbc: Quand l’état du Cameroun et le Fmi félicitait le ”coup d’accordéon” de Njanga Njoh

Au 31 décembre 2019, la Commercial Bank-Cameroon (Cbc) annonçait avoir réalisé un résultat positif de 2,5 milliards de Fcfa, soit une hausse d’un milliard comparé à son résultat réalisé en 2017.

Une performance satisfaisante qui renvoie aux calendes grecques la mauvaise gouvernance qui avait poussé l’Etat, en 2009, à mettre cet établissement de crédit sous administration provisoire.

Dans son rapport sur la 5e revue de l’accord de facilité élargie de crédit, le Fonds monétaire international (Fmi) affiche sa satisfaction de la restructuration de la banque «Les autorités ont bien géré la situation de banques en difficulté dans un passé récent, mais le processus pourrait être simplifié afin d’optimiser » précise l’institution de Bretton Woods.

La Commission bancaire de l’Afrique centrale(cobac) est l’organe de supervision de l’ensemble des établissements de crédit et des établissements de microfinance de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale, assurait même que le plan de restructuration de la National Financial Credit Bank (Nfc Bank) et de l’Union Bank of Cameroon (Ubc), devrait mieux se dessiner dans les mois à venir.

En attendant qu’il prenne forme, ce plan ne devrait pas être éloigné de celui appliqué en 2012 à la Commercial Bank of Cameroon (Cbc). L’Etat avait utilisé ici la technique appelée « coup d’accordéon ».

Il s’agit d’un mécanisme d’apurement de pertes auquel recourent les Sarl et les sociétés par actions. Cette technique consiste à réduire le capital social à zéro, puis à réaliser une augmentation de capital dans la foulée pour reconstituer les fonds propres. Dans le cas échéant, les titres des actionnaires seront placés sous séquestres ; après quoi, l’État qui mène la réforme y injecte des fonds au titre de la reconstitution du capital.

C’est en effet par ce model salué par la cobac que , Martin Luther Njanga Njoh avait réussi le pari de restructurer la Cbc et lui redonner une vie.

Ceux des actionnaires éligibles et désireux de faire partir du nouveau tour de table peuvaient souscrire à de nouvelles actions en vue de parachever la nouvelle capitalisation et remettre la banque dans un fonctionnement à peu près normal.

S’agissant des passifs qui grèvent le bilan de l’établissement de crédit (créances douteuses), l’Etat qui les rachète, ouvre une ligne de garantie pour chaque banque. La Société de recouvrement des créances (Src), qui jouit désormais du privilège du trésor, se chargera de les recouvrer.

Suivra alors une rationalisation de la gestion avec signature d’un contrat de performance, la recherche d’un repreneur et la cession de ses parts. « L’Etat a voulu réitérer, mais en améliorant, ce qu’il a eu à faire avec la Cbc » nous souffle un cadre du Minfi.

Fmi félicité la restructuration de la Cbc

La méthode employée pour restructurer étant devenu alors un cas d’école , le Fmi proposait d’en faire de même avec deux autres banques dans le même cas qui sont Nfc et Ubc. L’état du Cameroun demandant de fait que la méthode désormais appelée” coup d’accordéon” utilisée jadis par Monsieur njanga njoh soit préconisée par l’Etat du Cameroun.

Restructurations du capital : le « coup d’accordéon ».

Un coup d’accordéon est une procédure financière qui a pour objet de récompenser l’injection de capital, par un actionnaire extérieur, dans une société qui n’a plus de fonds propres.

Concernant les soient disant avantage indues, sur cette question le tribunal de djamena a donné raison à Monsieur njanga njoh et aussi plus encore, le tribunal de grande instance qui a par ailleurs condamné la Cbc en déclarant illégitime la rupture du contrat de Monsieur Njanga Njoh

Comment se fait il que l’interprétation de ce contrat social se retrouve au tribunal criminel spécial pour des avantages que le tribunal de djamena admet être dû. Car étant des droits acquis?

Pierre Laverdure OMBANG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Cameroun > Affaire Martin / Malicka: Communication du collectif d’avocats /Universal Lawyers and Human Rights Defence

le collectif conduit par l’avocate Dominique Fousse a déposé une citation directe co…