Home Economie Afrique Cameroun > Ccaa: Revitalisation de la sûreté aéroportuaire en synergie avec les services de l’Etat
Afrique - 16 septembre 2021

Cameroun > Ccaa: Revitalisation de la sûreté aéroportuaire en synergie avec les services de l’Etat

C’est somme des signatures de la convention de partenariat révisée avec certaines administrations intervenant sur les aéroports du pays.

Dans un hôtel de la cité capitale ce 16 septembre 2021, sous la présidence de Jean Ernest Messena Ngalle Bibehe, le ministre des Transports que s’est déroulée la cérémonie de signature des conventions de partenariat entre la Cameroon civil aviation authority (Ccaa) et les Administrations compétentes de l’Etat intervenant dans la mise en œuvre des mesures de sûreté sur les aéroports du Cameroun.

Ainsi, les Forces armées, la Gendarmerie nationale, la Police, la Douane et les Services de renseignement ont signé cet accord avec la Ccaa pour mettre en œuvre des mesures de sûreté édictées par le Programme national de sûreté de l’aviation civile (Pnsac), révisé par le chef de l’Etat en 2018.

« Les conventions de ce jour, objet de la présente cérémonie, traduisent à suffisance, la synergie avec laquelle les acteurs de la chaîne de sûreté doivent travailler pour une mise en œuvre efficace des mesures de sûreté édictées par le Pnsac »,

a déclaré le patron des Transports dans son allocution de circonstance.

Plus loin, il est explicite en indiquant qu’il y a aussi eu par la signature des différentes administrations concernées,

« la décision conjointe fixant les montants et les modalités d’attribution de la prime de rendement à allouer aux agents de sûreté des Administrations partenaires en service sur les aéroports accueillant des vols commerciaux régulier. »

De l’avis de Jean Ernest Messena Ngalle Bibehe, la signature de ces deux documents juridiques va permettre au système national de sécurité d’être efficace et performant.

En ce qui concerne les Forces armées, Joseph Beti Assomo himself était à la manette ; le ministre délégué au ministre des Finances a signé pour le compte de la Douane; le Secrétaire d’Etat à la Défense chargé de la gendarmerie, Yves Landry Galax Etoga a signé en personne tout comme le patron de la Direction générale à la recherche extérieure (Dgre); le Délégué général à la sûreté nationale était représenté, entre autres.

La Ccaa tient ses engagements
Selon les termes de l’Autorité de l’aviation civile, conformément au Pnsac,

« les conventions de partenariat qu’elle signe avec les différentes admirations précisent les missions en matière de sûreté de l’aviation civile attendues des personnels relevant de ces corps ».

En contrepartie de cette mise en œuvre des mesures de sûreté, la Ccaa s’engage à former ces agents afin de les rendre apte à faire face aux nouvelles exigences sur les plateformes aéroportuaires et de leur verser une prime en vue d’apporter son appui à ces administrations. On apprend de ce fait du Directeur de la Ccaa, Mme Avomo Assoumou Paule, épse Koki, que sa structure a dispensé au cours des cinq dernières années, des formations dans des domaines variés tels que

« la formation de base en sûreté de l’aviation civile, la sûreté du fret et de la poste, l’imagerie radioscopique et la crise de sûreté »,

à 877 personnels de le Dgsn, 718 de la gendarmerie nationale, 648 de la Douane, 98 de la Dgre et 116 de le Dst sur les aéroports internationaux de Douala, Yaoundé Nsimalen et Garoua. En même temps, sur le plan financier, la patronne de la structure indique avoir versé des primes d’un milliard cinq cent millions (1.500 .000.000) Fcfa au cours de cette période.

Par ailleurs, avec la réforme du Pnsac, l’Autorité étend désormais la signature cet Accord de partenariat aux aéroports de Maroua, de Ngaoundéré et Bafoussam en plus de Douala, de Yaoundé Nsimalen et Garoua pour l’octroi des primes de rendement aux personnels des administrations partenaires.

« La dernière importante et innovante réalisation qu’est l’Ecole de formation de l’Autorité aéronautique a aussi bénéficié de haute et précieuse onction du chef de l’Etat, sera un autre site pour l’implication des administrations partenaires tel que stipulé dans les conventions et sera un outil important pour leur mise en œuvre»,

a révélé Avomo Assoumou Paule, épse Koki en conclusion de son intervention.

Léopold DASSI NDJIDJOU

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Usa > Tribute to Colin powell: It was true, of course, but he was far more than that

Years ago, when he was asked to reflect on his own life, General Colin Powell described hi…