Home Economie Afrique Cameroun > Chambre d’agriculture et des pêches: Le processus l’électoral est enclenché
Afrique - 16 août 2021

Cameroun > Chambre d’agriculture et des pêches: Le processus l’électoral est enclenché

L’une des principales attractions, dans cette campagne dans la région du Nord et principalement dans la bénoué c’est la candidature annoncée de la tête de liste et ancien secrétaire général de la communauté urbaine de Garoua Adamou Babagaroua.

Une candidature qui rentre dans le cadre des renouvèlement des membres et dirigeants des organes collégiaux de la chambre d’agriculture , des pêches , d’elevage et des forets du Cameroun et déjà très salué par la grande majorité des populations du département de la benoué .

Le scrutin prévu pour le mois de septembre prochain avec 17 candidats en lice s’achevera au soir du 11 septembre 2021 ,annonçait le président de la commission nationale électorale ,le ministre de l’agriculture Gabriel Mbairobé.

400 bureaux de vote seront mis en place sur l’ensemble des 360 communes du Cameroun . Et pour celui est de fichier électoral, il compte à ce jour 275.000 inscrits dont 77% d’hommes et 23 % de femmes.

Si l’objectif de elections est de permettre aux professionnels de défendre véritablement les intérêts de leurs collègues au cours des 5 prochaines années, dans la benoué qui de mieux que cette liste pluridisciplinaire , conduite par Adamou Babagaroua et qui entend se mettre au service d’un monde rural heureux épanoui , sachant que c’est maintenant qu’il faut agir ensemble .

La Chambre d’Agriculture est une Institution Consulaire dont la mission fondamentale est d’assurer la représentation des intérêts des Agriculteurs, Eleveurs et Forestiers qu’elle encadre.

En 2009, Au terme d’un processus de restructuration entamé en 1990, et à la faveur du décret présidentiel N° 2009/249 du 06 août 2009 la CHAGRI est devenue la Chambre d’Agriculture, des Pêches, de l’Élevage et des Forêts du Cameroun, en abrégé CAPEF, avec son siège à Yaoundé.

C’est en 2016  : Le Décret N°2016/194 du 13 avril 2016 portant réorganisation de la Chambre d’Agriculture, des Pêches, de l’Elevage et des Forêts du Cameroun. Entre autres dispositions, il réduit de moitié ( de 200 à 100) le nombre de membres des quatre sections et fait de l’Ecole Pratique d’Agriculture de Binguela, une unité opérationnelle de formation rattachée à la Capef . 

Le Même décret de 2016 introduit trois nouvelles sources de recettes pour la Capef quote-part de la redevance à l’exportation du cacao et du café, quote-part de la taxe d’inspection sanitaire et vétérinaire à l’importation et quote-part des centimes additionnels.

Pour la benoué c’est une liste constituée de 3 eleveurs ( Volaille. Petits ruminant bovins) et un pêcheur, un forestier, un transformateur de produits forestiers. 4 représentants pour le secteur Agricole ( fruits et légumes. culture pérenne et un représentant en ce qui concerne la culture vivrière. Un représentant de l’ agriculture générale). Tous répartis dans les 4 départements qui composent la région. Le département de la Benoue 5 s’arrogent représentant parce ayant 12 arrondissements.
Pour le Mayo rey deux représentants , idem pour le mayo-louti. Le Mayo louti deux représentants dans cette liste et un pour le département du Faro.

La motivation de cette liste vise à révolutionner l’agriculture et l élevage, attirer les financements aux profits des acteurs ruraux. Faire entendre la voix du Nord au niveau national. C’est en bref ce que prône la liste dite du changement conduite par Adamou Babagaroua qui dit je cite  » parce que l’équipe sortante n’a aucun bilan »

Pierre Laverdure OMBANG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Magouille autour des visas: L’Ambassade d’Allemagne décline toute responsabilité

Par Antoine Bivana En cas de paiement, l’Ambassade d’Allemagne invite les usagers à faire …