Home Economie Afrique Cameroun > Néo-colonialisme: Cimencam tient tête au ministre du commerce
Afrique - 6 jours ago

Cameroun > Néo-colonialisme: Cimencam tient tête au ministre du commerce

Après une  correspondance  du ministre du commerce au directeur général de Cimencam du 29 juin 2021,  mettant en garde Cimencam de tout augmentation de ciment.

On constate sur le terrain que la société de cimenterie est passée outre. Depuis quelques jours; un constat amer est tristement fait. Le prix du sac de ciment a connu une augmentation. Le sac de 50 kg de ciment qui coutait il y a moins d’un mois 4600 fcfa est passé à 4800 fcfa voir 5000fcfa dans certains points de vente (quincailleries). Cette augmentation avoisine 400 fcfa par sac de ciment, ce qui est considérablement paradoxal au regard de la mise en garde du ministre de commerce,i8 Luc Magloire Mbarga Atangana à Benoit Galichet, directeur général (dg) des Cimenteries du Cameroun (Cimencam), filiale du consortium franco-suisso-marocain LafargeHolcim Maroc Afrique (lhma). C’est à croire que cette  cimenterie se fiche royalement de l’autorité du ministre de commerce. 

Dans cette correspondance du 29 juin 2021, on peut lire distinctement:  « J’apprends, de différentes sources, que vous vous apprêtez à procéder à une énième augmentation unilatérale de vos prix, au mépris de mes mises en demeure antérieures et de ma main tendue pour une concertation (…) Je voudrais vous informer, par la présente, que si cette mesure, que je considère comme de la défiance et de la provocation, venait à être mise en exécution, je me verrais dans l’obligation d’ordonner la pose des scellés sur vos installations ». Etant donné que le dg de Cimencam a outrepassé l’autorité du ministre de commerce, on s’attend à  voir les sanctions prévues à cet effet. 

Il y a une confusion entre ce que clame la direction de Cimencam qui met l’augmentation de prix sur le coût des intrants entrant  dans la fabrication du ciment passé de 70 à 100% et donc l’autorité en est bien conscient et les revendeurs de ciment qui accusent Cimencam d’avoir diminuer leur marge de  bénéfice; par conséquent ils augmentent le prix de revente. Mais en attendant la réaction du gouvernement, c’est le petit consommateur lambda qui paye les frais. 

Gabrielle Mekoui 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Cameroun > Coopération: Le Minac tend la main aux Pme françaises

Le ministre des arts et de la culture a récemment reçu en audience, une délégation des Pme…