Home Société Afrique Cameroun > Cnascc: Le bureau exécutif à l’école d’excellence du bureau d’honneur
Afrique - 3 juin 2021

Cameroun > Cnascc: Le bureau exécutif à l’école d’excellence du bureau d’honneur

Il s’est agi en réalité d’une rencontre où le Conseil national des appelés au service civique au Cameroun (Cnascc) a invité, en vue redynamiser ses activités, ses seniors à recadrer l’action des jeunes gens en les imprégnant de nouvelles approches opérationnelles.

Une bonne brochette des quinze membres du Bureau exécutif du Cnascc était présente autour de la table ronde animée par Gaston Komba, président du Bureau d’honneur de ce Conseil épris de l’éthique et de la sauvegarde des valeurs républicaines et citoyennes.

Il n’est pas seul car à ses côtés se tiennent des têtes couronnées déterminées à insuffler aux jeunes leaders des savoirs faire et des savoirs être pour mener à bien leurs différentes missions sur le territoire national. Outre le sénateur Tokpanou, on peut retenir le ministre Patrice Amba Salla, Hervé Emmanuel Nkom, les maires de Yaoundé 6ème, de Bandjoun, d’Obala et bien d’autres personnalités font partie de cette classe d’honneur.

Au nombre des griefs retenus à l’encontre de l’action des jeunes gens en dépit de leur volonté, de leur disponibilité et de leur engagement unanimement salué, il y a le manque d’actions visibles, palpables et pérennes qui les distinguent ou les placent comme des modèles dans la promotion des valeurs citoyennes, surtout en adéquation avec le développement.

Il est donc question pour ces jeunes d’entrer dans une phase de l’autonomisation. Il est question, ont insisté les membres d’honneur, pour chaque appelés de s’impliquer dans une activité à rendement visible à l’exemple de l’agriculture.

« Qu’est-ce que le civisme dans un village ? Est-ce de saluer le drapeau et de passer toute la journée dans les débits de boissons ? Etre civique, c’est être productif, c’est saluer le drapeau en allant au champ et de le faire en rentrant »,

a martelé un des seniors comme pour indiquer que l’action citoyenne qui est la leur ne consiste pas seulement à enseigner des valeurs telles que le civisme, le patriotisme ou l’intégration nationale mais surtout comment participer au développement du pays.

En ce qui concerne la création des clubs d’éducation à la citoyenneté, il leur a été conseillé de cibler des écoles pilotes où ils peuvent lancer les activités dans les communes en prenant attache avec les maires de la localité car la décentralisation offre de ce point de vue de grandes opportunités pour leur permettre de se déployer rapidement sur le terrain.

Toujours dans ce chapitre de propositions, les seniors ont conseillé à la jeune garde de savoir se rapprocher des aînées, car c’est par là qu’ils feront leur classe. Il en va ainsi de la tenue des documents, de la présentation des documents comptables, de la présentation des besoins ou des difficultés rencontrées sur le terrain. Il s’est agi en réalité d’une initiation de la jeune garde à la vie publique.

« Vous êtes jeunes, c’est un atout, apprenez à défendre vos points de vue avec un brin de témérité quand vous êtes convaincus »,

tance un autre membre du bureau d’honneur avant de leur avouer toute sa reconnaissance en ce qu’ils font.

Toujours dans le même sens, un autre va leur assener que lui, il est un père fouettard, non pas qu’il est méchant avec les jeunes gens, mais qu’il est exigeant dans le but de recueillir de chacun d’eux un maximum d’efforts pour porter toujours un peu plus haut les standards défendus par le Cnascc.

Pour terminer, le Bureau d’honneur a indiqué qu’il va réunir une fois par trimestre et toutes les fois dès que la nécessité l’exigera. A la fin de ce moment pédagogique, le Bureau exécutif à travers son président, a confié à la presse l’empressement de capitaliser tous ces conseils. Il a de fait indiqué que ses camarades et lui vont s’asseoir au plus vite pour mettre en route les prescriptions reçues.

Léopold DASSI NDIJDOU

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Canada > Barreau de Montréal:  Me. Olivier Chi Nouako radié du Barreau de Montréal.

Par Junior Atogo’togo C’est dans le dossier No 56- 17 – 03101 du 05 février 2021 qu’est co…