Home Politique Afrique Cameroun > Comité exécutif national du Sdf: vers l’exclusion de Joshua Osih
Afrique - 8 mai 2021

Cameroun > Comité exécutif national du Sdf: vers l’exclusion de Joshua Osih

Ce samedi 8 mai 2021 à Yaoundé, les membres de cette instance se sont réunis et ont planché sur un point ayant fait l’objet de controverse au cours des assises.

En effet, le 8.2 donné à Joshua Osih par le comité exécutif extraordinaire de la région du Littoral a été jugé recevable. Le dossier a été, d’ailleurs, transmis à la commission juridique. Question d’examiner le fond. C’est après ce verdict que le 1er vice-président national du Sdf, Joshua Osih, a quitté la salle des travaux. Selon certains cadres du parti de la balance, Osih a claqué la porte du Nec alors que les travaux se poursuivaient. Alors pour d’autres, le député Sdf du Wouri-Centre se rendait à l’aéroport international de Nsimalen, où il devait rattraper son vol en début de soirée.
De longue date, Osih avait une mission parlementaire qui commence lundi, 10 mai 2021 à l’étranger. Même si un peu contrarié par la décision du Nec en sa présence de déclarer recevable la constatation, par le Comité exécutif régional du Littoral, de son auto-exclusion (8.2) pour activités de nature à nuire à l’image du parti, le député du Wouri Centre n’a pas claqué la porte. Il s’est retiré, délibérément, pour rattrapper son vol, rapporte Alex Gustave Azebaze, un des chroniqueurs spécialiste du Sdf.

Il peut, tout autant, espérer qu’au bout du délai de 3 semaines accordées à la Cellule juridique par le Nec de ce 8 mai, la décision du Littoral ne soit pas confirmée. Du côté de ses adversaires, l’on croit dur comme fer qu’une application rigoureuse des statuts et Règlement intérieur du parti ne peut que déboucher sur la confirmation de l’autoexclusion. Les prochains jours seront longs pour beaucoup dans le Sdf en général, le Littoral en partie. Un indicateur? Une délégation des militants, pour la plupart, des responsables d’organes de base dans la région du Littoral, a expressément fait le déplacement de Yaoundé ce jour pour soutenir la décision de leur exécutif. Question, sans doute, de dire au NEC qui est la hiérarchie nationale du parti que la décision d’il y a 2 mois n’est pas une initiative personnelle de leur président régional, Jean Michel Nintcheu.

Indéniablement, il y a, visiblement, deux camps qui s’affrontent: l’un est constitué des affidés de l’honorable Jean Michel Nintcheu, député Sdf du Wouri-Est, et l’autre dirigé par Osih, député Sdf du Wouri-Centre. Deux délégations des Pro Nintcheu et des Pro Osih composées, chacune, des dizaines de personnes ont fait le déplacement de Yaoundé. Histoire de savoir quelle décision prendra le comité exécutif national au sujet de ce 8.2. A certains moments, il y a eu des éclats de voix entre partisans et dissidents de tel ou de tel autre.

Serge Aimé Bikoi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Pédophilie, viol et contamination au VIH

Cameroun : L’abbé Emilien Messina interdit d‘exercice Par Atogo’togo Junior «Moi, Monseign…