Home Politique Afrique Cameroun > Communication au sein du Pcrn : L’autorité de Cabral Libii mise à rude épreuve
Afrique - Politique - Une - 24 novembre 2020

Cameroun > Communication au sein du Pcrn : L’autorité de Cabral Libii mise à rude épreuve

Dans le communiqué du 23 novembre 2020, le Président du Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale (Pcrn) précise que la prise de parole publique est obligatoirement subordonnée à une autorisation préalable.

 Il m’a été donné de constater que malgré mes orientations et les différents rappels à l’ordre contenus notamment dans la Circulaire rendue publique par le Secrétaire Général, certains membres, militants et mémo sympathisants Pcrn prennent publiquement la parole dans les médias traditionnels ou les médias (réseaux) sociaux pour porter la parole du parti sans référer ou sans avoir été officiellement mandatés par l’Instance habilitée à le faire.

écrit  Cabral Libii

Le député regrette le fait que certaines prises de parole au sein de sa formation politique soient en porte à faux avec l’idéologie du parti. Ces sorties sont en déphasage avec les principes qui guident l’action politique ou trahissent la volonté inlassable du Pcrn à construire au sein de l’opinion nationale et internationale, des valeurs chères d’un Cameroun qui protège et qui libère les énergies.

Certains hauts cadres du Parti, voire, des élus brillent par leur manque notoire de collaboration avec le Secrétariat National à la Presse à l’Information et à la Propagande. Plusieurs émissions et programmes audiovisuels et digitaux sont diffusés sur la toile sans encadrement et sans quitus préalable du Secrétariat National à la Presse à l’Information et à la Propagande.

 La prise de parole publique au sein du Pcrn est obligatoirement subordonnée à une autorisation préalable et expresse du Secrétariat Nationale à la Presse à l’Information et à la Propagande. Le choix des personnes autorisées à prendre publiquement la parole au nom du Pcrn obéit à une critériologie définie par les instances compétentes.  La collaboration et le partage d’informations doivent être les maitres-mots qui guident notre politique de communication.

rappelle avec fermeté le leader du Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale

Le promoteur du Mouvement 11 Millions de Citoyens souligne que toute initiative visant la programmation de la production de supports imprimés, radios-télévisés ou digitaux doit au préalable obtenir une autorisation expresse du Secrétariat National à la Presse à l’Information et â la propagande. Celui-ci veillera par la suite à la qualité des contenus en relation avec les textes et règlements en vigueur et le cas échéant, désignera les présentateurs conformément aux objectifs de communication du Pcrn.

Antoine Bivana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Disinformation represents a major threat to democracy and peace worldwide.

Congratulations to Mr. Cédrick Noufele Nfonga, Editor-in-Chief of Equinoxe TV, who recentl…