Home Politique Afrique Cameroun > Condamnation des militants du Mrc: Bernard Tchoutang appelle à l’indignation collective
Afrique - 3 janvier 2022

Cameroun > Condamnation des militants du Mrc: Bernard Tchoutang appelle à l’indignation collective

Bernard Tchoutang a pris sa plume pour se prononcer sur la condamnation des militants et responsables du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc).

Par Panorama papers

L’ancien international camerounais accuse le président de la République de faire « de la justice son essuie pieds ».

Dans le même texte, Bernard Tchoutang demande aux Camerounais de s’indigner face à l’injustice.

« J’accuse en dernier: LE PEUPLE. Oui le peuple camerounais ce peuple qui est issu des grands révolutionnaires tels que: UM NYOBE, OSENDE AFANA, ABEL KINGUE, FELIX MOUNIER, ERNEST OUANDIE, CHARLES Atangana. J’accuse ce peuple d’accepter qu’un seul homme, qu’une caste de personnes leur marche dessus; j’accuse ce peuple car je sais que c’est lui qui a le pouvoir de donner et de reprendre », a écrit Bernard Tchoutang.

J’accuse le premier des Camerounais
Celui qui fait de la justice son essuie pieds
Celui qui fait de la justice son arrière-garde pour tuer ses adversaires politiques.

J’accuse les magistrats, les juges du parquet, du tribunal militaire comme du tribunal civil; J’accuse les juges qui ne gèrent pas la justice au nom du peuple mais au nom d’un clan, d’une caste ou d’une personne.

J’accuse les leaders, les avocats, les ambassadeurs sportifs, culturels, politiques; Ceux qui ont reçu du peuple camerounais le droit de les représenter; Je les accuse de rester muets face aux injustices que vivent les Camerounais; je les accuse de ne pas s’indigner lorsqu’un camerounais est privé de sa liberté d’aller et de venir, cette liberté qui est l’idéal de tout être humain.

J’accuse certains médias qui, au lieu de rendre les bonnes informations pour aider le Cameroun à comprendre la politique, jouent plutôt au jeu d’un parti politique, d’une caste, d’une personne. J’accuse ces médias.

J’accuse en dernier: LE PEUPLE. Oui le peuple camerounais ce peuple qui est issu des grands révolutionnaires tels que : UM NYOBE, OSENDE AFANA, ABEL KINGUE, FELIX MOUNIER, ERNEST OUANDIE, CHARLES ATANGANA.
J’accuse ce peuple d’accepter qu’un seul homme, qu’une caste de personnes leur marche dessus; j’accuse ce peuple car je sais que c’est lui qui a le pouvoir de donner et de reprendre.

J’appelle le peuple camerounais à s’indigner quand un seul camerounais vit une injustice. Aujourd’hui nos très chers frères vivent une injustice parce qu’ils ont tout simplement fait ce que nous aurions dû faire tous il y a belle lurette; Oui, ils vivent une injustice tout simplement parce qu’ils ont utilisé leur droit d’aller et venir; Ce droit qui est régi par la Constitution camerounaise, j’accuse ce peuple de rester sans indignation.

Mes très chers :
FOGUE TEDOM ALAIN,
MOMO MATHURIN,
SIBIAP MODJE OMER,
BIBOU NISSACK OLIVIER, DJOUFOU NGABO, NITIDEM ANDRE,
NTIFALIA OBEN, EWODO VENDELIN, KAGHO KANA,
TAPIELE YOUDA STOMY, TAPIELE DONGMO EDGARD,
TEFOBEAU GERARD Alain, FOUOMOUO DJOUMESSI, WOKAM NGUEWA, TCHITOUA Jean, POUOSI KAMDEM Emmanuel, KUATCHE Jean, NKAMNDAM NOUKEU Jean, WAMBA Bosco, ZANGUE Denis, KENNE Jean Fernand, MELI MANFO Ghislain, FOUEYE Xavier, WAFO Eric Sylvain, KOPWA DJENKOU Patrick, BAMOU Jean, TAKAM Louis, MBEH Gabriel, SOP TCHIEDJOU Jules, KAMDOUM Carlos, ZANGUE DOUANLA Thierry, LONTSI NGOUFFO, TAMOKOUE Charles, FOSSOUO Zacharie, Djontou Serge Honoré
FOUOMOUO DJOUMESSI Stève, TCHITOUA Jean, WAMBA Bosco, ZANGUE Denis, FOUEYE Xavier, NKAMNDAM NOUKEU Jean, BAMOU Jean Evalis, TAKAM Louis Bernard et SÉBASTIEN EBALE.

‼️ LIBERTÉ‼️

Signé BERNARD TCHOUTANG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Minfi: Louis Paul Motaze suspend un agent

Par Antoine Bivana La décision fait actuellement les gorges chaudes au Minfi. « Monsi…