Home Culture Afrique Cameroun > Coronavirus : Bidoung Kwpatt célèbre la résilience artistique et culturelle
Afrique - Culture - Une - 28 novembre 2020

Cameroun > Coronavirus : Bidoung Kwpatt célèbre la résilience artistique et culturelle

Le ministre des Arts et de la culture a présidé la cérémonie d’ouverture à cet effet hier, 27 novembre 2020.

Les journées de résilience artistique et culturelle qui ont débuté hier, s’achèvent ce jour, 28 novembre 2020. Elles trouvent leur justification dans le contexte socio-politique général du pays. Dans un premier temps, l’évènement se tient dans un contexte sanitaire précaire dominé depuis un an par la pandémie de la covid-19 dont les effets pernicieux avec leur cohorte de victimes, ont ébranlé la stabilité de l’humanité et dont les conséquences n’ont épargné aucun domaine de la vie nationale y compris le sous-secteur arts et culture qui a été affecté à un double titre.

La Covid-19 a cruellement soustrait au Cameroun un nombre important de ses valeureux talents, et sevré la communauté des mélomanes de certaines de ses icônes. Par ailleurs, ce sous-secteur est sévèrement impacté par les répercussions néfastes de la pandémie covid-19 avec la fermeture des salles et lieux de spectacles. Malgré tout cela, le sous-secteur arts et cultures n’a pas péri. C’est pour cette raison que le Minac a présidé hier, les journées de résilience de ce sous-secteur.

Alors que certaines personnes prédisaient un effondrement total du sous-secteur arts et culture, les pouvoirs publics par leurs mesures incitatives et les artistes eux-mêmes par leur capacité de créativité et d’ adaptation n’ont cessé de travailler avec opiniâtreté à assurer la permanence de la culture camerounaise et l’affirmation de l’identité culturelle nationale ».

a indiqué Bidoung Kwpatt

Et d’ajouter

nous avons ainsi assisté à un enrichissement du vocabulaire évènementiel avec l’avènement des notions de festivals virtuels, de concerts virtuels, d’expositions en ligne, de tourisme numérique, de musée Virtuel… De même, le domaine de la Mode et de l’Habillement a opéré une mutation profonde qui l’a orienté vers de nouvelles filières telles que la confection des masques faciaux ». 

Pour le Minac, cette résilience du sous-secteur arts et culture mérite d’être reconnue et encouragée. Pour la circonstance, 65 artistes de disciplines variées ont été décorés, en reconnaissance de leur apport au rayonnement culturel camerounais, et qui plus est dans un contexte sanitaire particulier et dans lequel chaque initiative novatrice, qui s’inscrit dans le registre de la résilience, mérite les encouragements de la nation tout entière. Les artistes quant à eux, ont adressé une lettre de remerciement au président de la République.


Rostand TCHAMI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Cameroun > Football: Issa Hayatou prend fonction

Issa Hayatou installé ce jour – à Yaoundé – dans ses fonctions de président d&…