Home Santé Afrique Cameroun > Coronavirus: Seulement 0,7% de la population cible déjà vaccinée
Afrique - 6 septembre 2021

Cameroun > Coronavirus: Seulement 0,7% de la population cible déjà vaccinée

Alors que le gouvernement camerounais vise une couverture vaccinale de 20% d’ici la fin de l’année en cours, le taux reste encore très faible. Une situation trouble vue que le vaccin reste le moyen efficace pour tordre le cou à la pandémie.

Depuis le mois d’avril 2021 que le Cameroun a reçu les premières doses de vaccin, la couverture vaccinale environ 5 mois après le début effectif de la vaccination, n’est pas rassurant. Selon les chiffres publiés par le Programme élargi de vaccination (Pev), sur les 1 million 52 mille 650 doses de vaccins que le Cameroun a reçues, seulement 428 255 doses ont déjà été administrées. Soit 112 296 doses de vaccin Sinopharm ; 296 597 doses de vaccin AstraZeneca et 13 048 doses de vaccin Johnson€Johnson. En revanche, le taux de vaccination est très faible au regard des objectifs du gouvernement dans le cadre de la stratégie nationale de riposte à cette pandémie.

La raison de cette progression lente de la courbe vaccinale se trouve dans la réticence de la population cible y compris du personnel de santé. Sur 13 millions 944 mille 491 personnes cibles, seulement 95 208 personnes ont été complètement vaccinées (2 doses de vaccin) pour un taux de 0,7%. De même que sur 133 304 personnels de santé répartis sur l’ensemble du territoire national, seulement 13,7% ont été complètement vaccinés.

Toute chose qui a conduit à la péremption d’environ 5000 doses de vaccin AstraZeneca. Lesquelles doses sont en voie de destruction dans les régions du pays dans les centres agréés à cet effet. Une situation rocambolesque alors que la vaccination est effective depuis le 12 avril 2021 dans 244 centres de vaccination sur le triangle national.

C’est pour renverser la tendance que des journalistes et les leaders religieux ont pris part à une session d’information sur la vaccination contre le Covid-19 au Cameroun dans le cadre de l’implémentation du projet « sauver des vies et des moyens de subsistance » d’Africa Cdc et la Fondation Mastercard. L’atelier qui s’est tenu le 1er septembre dernier, était organisé par le Centre de coordination des opérations d’urgences de santé publique (Ccousp).

Au cours de cette assise qui a duré une journée, les professionnels des médias et les leaders religieux ont été mieux outillés sur les méthodes de communication autour de la vaccination contre le coronavirus. C’est d’ailleurs dans ce sillage que des journées de vaccination auront lieu mardi et mercredi de la semaine prochaine au sein du Ccousp situé au quartier Messa à Yaoundé.

Immunité collective

Ce n’est qu’en multipliant des initiatives pareilles que les acteurs de la santé et le gouvernement espèrent booster la courbe vaccinale contre le coronavirus. Il faut rappeler qu’à la date du 25 août 2021, la situation épidémiologique reste préoccupante. Selon les informations publiées par le Ccousp, le Cameroun enregistre 84 210 cas positifs ; 1357 décès ; 81 526 personnes guéries soit un taux de 96,8% ; 1357 cas actifs ; 61 personnes hospitalisées parmi lesquelles 35 sous oxygène et un taux de létalité de 1,6%. Un tableau qui montre à suffire que le coronavirus n’est pas encore hors de nos portes.

En conséquence, pour éviter une troisième vague de la pandémie comme le prédit l’Organisation mondiale de la santé (Oms) et le gouvernement camerounais, les populations se doivent de se faire vacciner. La vaccination étant le moyen efficace pour atteindre l’immunité collective dans un proche avenir.

Rostand TCHAMI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Usa > Tribute to Colin powell: It was true, of course, but he was far more than that

Years ago, when he was asked to reflect on his own life, General Colin Powell described hi…