Accueil Opinion Cameroun > Corporation: L’évolution du syndicalisme

Cameroun > Corporation: L’évolution du syndicalisme

L'évolution du mouvement syndical camerounais est semblable à celle des formations politiques. En effet, cette dernière obéit à trois étapes.

Par panorama
0 commentaire 472 vues

Par Serge Aimé Bikoi

I. L’ère du pluralisme syndical (1944-1972)

C’est le décret du 7 août 1944 qui autorise la création des syndicats dans les colonies françaises. Les premiers syndicats vont donc naître au Cameroun comme des filiales des centrales métropolitaines. Exemples:

  1. l’Union des syndicats confédérés du Cameroun (Uscc), qui est la filiale de Cgt créée par Donat, Soulier et Lalaurie. Syndicat dirigé par Ruben Um Nyobe, Charles Assale et Jacques Ngom.
  2. L’Union nationale des cheminots du Cameroun(Uncc)
  3. La Confédération camerounaise des syndicats croyants(Ccsc)

En 1951, suite à des divergences, mais surtout le désir manifeste d’avoir un syndicalisme plus revendicatif, le bas-peuple va assister à la dislocation des organisations syndicales. Exemples:
L’Union des syndicats confédérés du Cameroun (Uscc) se subdivise en trois syndicats :

  1. La Confédération générale des travailleurs du Cameroun (Cgtc), dont le président national est Jacques Ngom.
  2. L’Union des syndicats autonomes du Cameroun (Usac), dont le leader, à l’époque, fut Charles Assale.
  3. La Cameroon development cooperation workers union (Cdcwu), qui est, dans l’aire culturelle anglophone, le seul syndicat intégrant l’ensemble des salariés des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

II. Vers le mono syndicalisme (1972-1990)

Dans l’optique d’agréger les syndicats, l’on va, d’emblée, procéder à leur regroupement en trois centrales syndicales:

  1. La Fédération des syndicats du Cameroun (Fsc)
  2. L’Union des syndicats croyants du Cameroun (Uscc)
  3. La West Cameroon trade union congress(Wctuc)

Après l’appel lancé par le président de la République, Amadou Ahidjo, en 1972, tous ces syndicats se regroupent en un seul Untc(Union nationale des travailleurs du Cameroun). Elle est remplacée, en 1985, par l’organisation des syndicats des travailleurs du Cameroun (Ostc).

III. Le retour au pluralisme syndical (1990 à nos jours)

L’année 1990 marque l’avènement d’une nouvelle ère. Le Cameroun passe de l’ère du monolithisme à celle du pluralisme. C’est à la faveur de l’implémentation du processus de démocratisation et de la libéralisation de la vie publique qu’un vent des libertés individuelles et collectives a été insufflé au pays. Avec le retour au multipartisme et à la liberté d’association de 1990, la loi reconnaît aux travailleurs et employeurs le droit de créer les syndicats. C’est ainsi des syndicats ont vu le jour, en l’occurrence le Syndicat des chauffeurs de taxis au Cameroun (Synchtacam), le Syndicat national des pharmaciens du Cameroun (Snpc), le Syndicat national des enseignants et de la formation (Synaef), le Syndicat national de la communication (Snc). Ces corporations syndicales sont regroupées en trois centrales suivantes:

  1. La Confédération syndicale des travailleurs du Cameroun (Cstc) dirigée, au départ, par Jean-Marie Zambo Amougou. Ce dernier est, depuis des années, écroué à la prison centrale de Yaoundé.
  2. L’Union des syndicats libres du Cameroun(Uslc)
  3. La Confédération des syndicats indépendants du Cameroun (Csic)

Après le vent libertaire des années 90, bien d’autres entités syndicales sont nées dès l’année 2000 au Cameroun. Sans prétention à l’exhaustivité, nous nous souvenons de la naissance, le 1er avril 2000, de la Centrale syndicale du secteur public du Cameroun (Csp). Jean-Marc Bikoko en est le président national. Deux objectifs sont assignés à ce nouveau syndicat : promouvoir la syndicalisation dans la Fonction publique et lutter contre la politisation de la vie professionnelle. Bien de syndicats sont affiliés à la CSP, à l’instar du Snuipen(Syndicat national unitaire des instituteurs et des professeurs des écoles normales), du Snicomp(Syndicat national des instituteurs contractuels et des maîtres des parents), créé en 2012, et dont le leader national est Charles René Koung. Le 10ème anniversaire de ce syndicat a été célébré en mai 2022. En font aussi partie : les Syncaee; Cattu; Snaef; Synaptec; Onec; Synattel; Synafcif; Snepma; Capsu; Sypgrec; Oneeps; Fecase; Fesyhobrec; Festapec; Syprotramot; etc. Même dans le giron de l’information et de la communication, des syndicats sont nés, à savoir le Syndicat des journalistes économiques du Cameroun(Sjec), le Syndicat national des journalistes du Cameroun(Snjc) créé en 2002. Avant l’élection illégale de Marion Obam épouse Mahel, DG d’une agence de communication, à la tête du Snjc, quatre figures de la presse ont tenu les rênes de cette organisation : Jean-Marc Soboth; Alex Gustave Azebaze; Félix Cyriaque Ebole Bola et Denis Nkwebo. Ces quatre journalistes rompus à la tâche ont travaillé, le premier, au quotidien “La Nouvelle expression”, le 2ème au quotidien “Le Messager”, le 3ème à “Mutations” et le 4ème au quotidien “Le jour”.

Ce samedi, 2 juillet 2022, nous allons passer au scanner les acquis et passifs du syndicalisme camerounais trois décennies après la consécration du processus de démocratisation et de la libéralisation de la vie publique au Cameroun. C’est sur ces entrefaites que vous verrez les images, visages, rouages, ombrages, rafistolages, et colmatages des brèches des leaders syndicaux de plusieurs champs socioprofessionnels camerounais. Certains leaders syndicaux vont, malheureusement, mourir dans ce film ce week-end tant leurs frasques seront exhibées au grand public pour ceux et celles qui ne le savent pas. La vérité cachée sera alors dévoilée.

à Lire Aussi

Laisser un Commentaire

About Us / QUI SOMMES NOUS

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes. Nous possedons également une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC. Nous travaillons avec nos propres moyens (sans mécène), pour vous servir une information libre et crédible.

NOUS CONTACTER

Revue de presses du 06 12 2022

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by jetechnologie