Home Sport Afrique Cameroun > Coupe de boxe: Denkop boxing club remporte le trophée
Afrique - 8 août 2021

Cameroun > Coupe de boxe: Denkop boxing club remporte le trophée

Ce samedi 7 août 2021, dame coupe tend les bras vers ce club qui a à peine un an d’existence.

C’est au terme d’un tournoi de cinq jours non stop à Foumban que le club de Badenkop dans les Hauts-plateaux s’est adjugé le trophée. Sur les 8 catégories en lice dans cette confrontation finale avec Gabelou boxing club de Douala,  Denkop a raflé la mise dans 5 catégories et concédant trois défaites dans les trois autres. Ainsi, à l’ouverture des hostilités avec les 52 Kgs, Gabelou vêtu de rouge avec Yasser Ali, a donné les signes de fébrilité en perdant aux points devant Wanko Brice portant la couleur bleu de Denkop.

La domination de l’équipe des Hauts-plateaux se confirme un peu plus avec la victoire sans équivoque de Tchouta Mbanda sur Foweu Kapseu, qui a abandonné la partie dans la catégorie des 57 kgs. La première victoire de Gabelou intervient au troisième combat avec ceux qui pèsent 65 kgs, Oumarou Mohamed obligeant Gorogava Narcisse à l’abandon. Au 4ème combat, dans la catégorie des 69 kgs, Denkop boxing club reprend le poil de la bête avec Onana Ngah qui vient à bout de Poumaleu aux points à l’unanimité des 4 juges arbitres.

Dans les 75 kgs, Fondikou Mouchili, natif du Noun et très ovationné ici, prend le dessus sur Mboudou avec l’arrêt de l’arbitre au 3ème et dernier round. Kengne Baggio, le coéquipier de Mouchili, est contraint d’abandonner au 2ème round, devant Fotuo Junior dont les poings sont particulièrement violents. Dans la catégorie des 91 kgs, Mayo Mayo de Gabelou gagne sans combattre, Denkop boxing club forfait. Ce club gagne haut la main ce duel avec le très attendu match dans la catégorie des plus de 91 kgs, qui aura accouché d’une petite souris.

A peine la partie ouverte, le premier coup de Yegnong Maxime fraîchement revenu de Tokyo aux jeux olympiques, oblige l’entraîneur de Gabelou à jeter l’éponge, dit-on pour protéger l’intégrité physique de son poulain, Siaka Hermann. Au finish, c’est donc le capitaine Yegnong Maxime qui va soulever le trophée remis par le préfet du Noun, Um Donaccien sous l’ovation d’une foule de grands jours qui a assiégé l’Espanade de la Commune de Foumban. 

Un franc succès à Foumban 

Mentions spéciale unanime sur le plan sportif à l’ensemble des équipes qui ont fait montre d’un niveau technique appréciable et surtout d’un fair play qui du reste a inspiré le mot de la fin du maire de Foumban et par ailleurs présidente du syndicat des mairies du Noun, Patricia Tomaïno Ndam Njoya. Le syndicat des communes du Noun a été également félicité par le préfet et longuement remercié par la Fecaboxe.  Il faut ajouter que ce syndicat compte six communes dont Foumban, Koutaba, Foumbot, Malantouen, Massangam et Njimom.

En ce qui concerne les différents clubs de boxe qui ont pris part  au tournoi, on cite entte autres, Mboa sport association de Yaoundé conduit par le coach Etoga Raphaël ; Foumban boxing club conduit par le coach Djoumbissi Hertin; Copacabana de Yaoundé avec le coach Kakeu Adolphe; Makaï boxing club de Yaoundé avec le coach PhD Pokam Collins; Rass boxing club de Nkongsamba avec le coach Isha Danjouma ; Orange Boxing club de Yaoundé ; Fap boxing club de Yaoundé ou Injs boxing club de Yaoundé.

C’est donc une victoire du coach Ngandjong Magloire, ancien boxeur international reconverti qui s’investit au jour le jour dans la formation et le détection des jeunes talents à l’Ouest. Décidément, la région du soleil couchant est en passe de devenir le vivrier de la boxe camerounaise car en l’espace d’un an, la Fecaboxe  y a organisé deux tournois majeurs: avant Foumban, il y a eu Badenkop en début d’année.

C’est dire que la Ligue régionale de boxe de l’Ouest revit avec l’arrivée à sa tête de Félicite Noubissi débordant d’initiatives. On a aussi apprécié la présence du boxeur international Takam qui s’est illustré en distribuant des gants de boxe et autres protèges aux différents finalistes. C’est un préfet rayonnant de fierté, lui qualifié de préfet  sportif par Patricia Tomaïno Ndam Njoya,  qui comme à l’ouverture, a déclaré la fermeture du tournoi en remerciant le bon Dieu d’avoir été clément avec la météo. En effet, il pleut des cordes en ce mois d’août à l’Ouest.

Léopold DASSI NDJIDJOU de retour de Foumban.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Usa > Tribute to Colin powell: It was true, of course, but he was far more than that

Years ago, when he was asked to reflect on his own life, General Colin Powell described hi…