Accueil SantéAfrique Cameroun > Covid-19: 112 décès enregistrés en 2022

Cameroun > Covid-19: 112 décès enregistrés en 2022

Pour un cumul de 1965 cas de décès au 04 janvier 2023, avec un taux de létalité de 1,6%, les signaux ne sont plus rouge au Cameroun. Toutefois, les mesures barrières restent en vigueur de même que la vaccination, pour se prémunir contre une éventuelle contamination.

Par panorama papers
0 commentaire 611 vues

Par Rostand TCHAMI

Au cours de la réunion d’évaluation de la riposte nationale à la pandémie de la Covid-19 au Cameroun qui s’est tenue le 12 janvier 2023 à Yaoundé, le personnel du ministère de la Santé et de l’Organisation mondiale de la santé, ont dressé le bilan de l’année écoulée et présenté les perspectives de l’année en cours. Sur le plan des réalisations, les services de santé ont : mis sur pied une couverture sanitaire lors de la Coupe d’Afrique des nations de football (Can) 2021 ; organisé les 4e et 5e campagnes d’intensification de la vaccination qui a permis d’augmenter les proportions des populations cibles totalement vaccinées de 9,8% à 20,3% et de la population totale de 4,7% à 10,2% ; organisé la Revue après action (Raa) de la Can ainsi que la Revue intra-action (Ria) de la riposte Covid-19 ; réalisé des premiers séquençages du génome complet du Sars-CoV-2 réalisés localement au niveau des laboratoires du Cameroun (Lnsp et Cpc) avec l’appui des experts internationaux du bureau régional de l’Oms Afrique (Afro) pour homologation et ont organisé le 4e forum international de gestion des Urgences de santé publique.

Sur le plan épidémiologique de la Covid-19 au Cameroun au 04/01/2023, il y a eu : au total, 14 568 nouveaux enregistrés en 2022, portant le cumul à 124 234 cas depuis le début de l’épidémie en mars 2020 ; au total, 112 nouveaux décès enregistrés pour un cumul de 1965 avec un taux de létalité de 1,6% de létalité et 122 230 personnes ont guéri soit un taux de guérison de 98,4%. Au cours de ladite réunion, le ministre de la Santé publique, Dr Manaouda Malachie, a rappelé que bien que « les voyants soient au vert au Cameroun, de par le monde, les flambées épidémiques dues au Sars-CoV-2 persistent car, nous avons 3 régions Oms du monde sur 6 qui sont en résurgence des cas de Covid-19. Il s’agit de la région du Pacifique occidental avec la Chine notamment ; l’Europe avec la Grande Bretagne et les Amériques avec les Etats-Unis notamment ».

Et d’ajouter « nous ne devons pas croire que c’est tellement loin de nous, c’est ce que nous pensions le 6 mars 2022 (date de la notification du 1er cas confirmé de Covid-19 au Cameroun) …nous ne voulons pas être surpris par ce qui peut arriver. Ainsi, le risque de propagation au Cameroun de sous-lignées d’Omicron préoccupantes responsables de résurgence des cas de Covid-19 n’est pas nul au vu des multiples trafics aériens entre notre pays et le monde ».

Conditions climatiques

La présentation de l’Oms a permis de faire le point de la situation Covid-19 dans le monde et en Afrique. La situation en Chine reste quelque peu préoccupante. Plusieurs signes indiquent que le système de santé est soumis à de fortes pressions (les crématoriums et les salons funéraires sont débordés…). La proportion des cas sévères nécessitant des soins intensifs parmi les cas sévères rapportés est élevée. En outre, plusieurs pays connaissent des flambées épidémiques dues au Sars-CoV-2 et à d’autres agents pathogènes respiratoires. Les facteurs incriminés sont notamment, l’abandon des mesures barrières, l’affaiblissement de l’immunité, la faible couverture vaccinale chez les personnes vulnérables, les conditions climatiques (hiver), ainsi que la circulation de sous-variants Omicron hautement transmissibles, tels que le Xbb.1.5, le Bq.1 et le BA.2.75. En Afrique, 8 pays ont signalé la sous-lignée Xbb: Ile Maurice, Ouganda, Kenya, Algérie, Afrique du Sud, Rdc, Botswana et Mozambique. A noter que la plupart des pays africains n’ont pas la capacité de détecter précocement et localement l’introduction et la circulation des variants préoccupants de Sars-CoV-2. Le Représentant de l’Organisation mondiale de la santé au Cameroun, Dr Phanuel Habimana, a rappelé que « le Cameroun a heureusement acquis depuis la date historique du 7 juillet 2022, les capacités humaines et matérielles nécessaires pour identifier localement au niveau d’au moins deux laboratoires de référence, l’introduction et la circulation des variants préoccupants du Sars-CoV-2 et ainsi prendre des dispositions utiles de prévention et de contrôle ».

à Lire Aussi

Laisser un Commentaire

About Us / QUI SOMMES NOUS

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes. Nous possedons également une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC. Nous travaillons avec nos propres moyens (sans mécène), pour vous servir une information libre et crédible.

NOUS CONTACTER

Revue de presses du 02 02 2023

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen