Home Santé Afrique Cameroun > Covid-19: l’Ordre des pharmaciens favorable à la vaccination volontaire
Afrique - 3 semaines ago

Cameroun > Covid-19: l’Ordre des pharmaciens favorable à la vaccination volontaire

C’est ce qui ressort des résolutions du conseil extraordinaire de l’Ordre des pharmaciens du Cameroun tenu le 22 avril 2021 à Yaoundé en plus du fait que les pharmaciens vont débuter avec les tests Pcr d’ici un mois, de même que la distribution des vaccins anti-Covid.

Le coronavirus continue de faire des malheureuses victimes au Cameroun. Surtout en cette période où tous les signaux sont au rouge avec la deuxième vague de la pandémie. C’est pour cette raison qu’à l’occasion du conseil extraordinaire tenu hier, 22 avril 2021, l’Ordre des pharmaciens du Cameroun (Cnopc) n’a pas manqué d’entrée de jeu, de s’incliner devant la mémoire des hommes en blouse blanche et de toutes autres personnes, qui ont perdu la vie à cause de ce tueur ravageur. Pour éviter que les larmes des camerounais continuent de couler à cause de cette funeste maladie, l’Ordre national des pharmaciens du Cameroun était porteur de deux importantes nouvelles: l’une sur la question des tests et l’autre sur la vaccination. Deux bonnes nouvelles qui rentrent en droite ligne de la stratégie nationale de riposte au coronavirus telle qu’édictée par le premier ministre, Joseph Dion Ngute.

S’agissant des tests, vu que la deuxième vague est plus pernicieuse et plus mortelle, car touche sans distinction toutes les classes d’âge,

nous avons négocié et obtenu avec le gouvernement sous l’impulsion du Minsanté un partenariat public-privé.

a indiqué Franck Nana, président du Conseil national des ordres des pharmaciens du Cameroun

La substance de ce partenariat public-privé indique la réalisation des Tdr antigéniques homologués seront disponibles dans les officines de pharmacie d’ici un mois pour permettre un testing massif pour une large couverture territoriale et que les tests de Pcr seront réalisés dans les laboratoires privés de biologie de qualité détenus par des pharmaciens et des médecins d’ici un mois. Cette innovation n’est pas anodine. C’est parce que

lorsqu’on veut voyager aujourd’hui, il y a engorgement dans les services publics.

a souligné le Dr Franck Nana tout en apportant des assurances sur la fiabilité desdits tests

Courbe de la pandémie


Concernant la vaccination, outre le fait que les vaccins seront aussi distribués par les pharmacies dans un mois, le Cnopc a dit marquer son accord pour la vaccination volontaire suivant l’avis du Conseil scientifique et le Nitag qui a défini les groupes cibles, ceci dans le but de créer une immunogénicité au sein de la population afin de casser la courbe de la pandémie. Alors que les camerounais sont pour la plupart, réfractaires au vaccin anti-Covid surtout que ces vaccins ne confèrent pas l’immunité, le président du Cnopc a tenu à apporter des clarifications en citant des exemples comme l’Israël et les États-unis où la vaccination permet de réduire le taux de décès au coronavirus.

Le vaccin contre la Covid-19 permet de réduire le nombre de personnes qui vont en réanimation, qui ont besoin d’oxygène -ce qu’il n’y a pas beaucoup au Cameroun-. Le nombre de lit en réanimation est saturé à travers le monde. Mais regardez en Israël où la couverture vaccinale est déjà à 65%; les Israéliens vont massivement à la messe sans masque, de même que les palestiniens à la mosquée. Donc la vaccination est importante parce que lorsque la courbe vaccinale augmente, le taux de décès baisse comme c’est le cas actuellement aux États-unis.

a précisé Franck Nana

Toutefois

lorsqu’on est vacciné, pendant les premiers mois, on porte toujours son masque, on respecte les mesures barrières parce que le vaccin n’agit pas tout de suite dans l’organisme comme le médicament qui peut soigner après deux ou trois jours. 

Rostand TCHAMI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Cameroun > Yaoundé : Encore Grève du personnel à Lanacome

Pancartes à la main , les  personnel du Laboratoire National de Contrôle de qualité d…