Home Société Afrique Cameroun > Covid-19: Mesures barrieres exceptionnelles pour les obsèques de Pascal Monkam et Alim Hayatou.
Afrique - 2 semaines ago

Cameroun > Covid-19: Mesures barrieres exceptionnelles pour les obsèques de Pascal Monkam et Alim Hayatou.

Les deux illustrent disparus ,bénéficient du décret du Président de la République leur instituant des obsèques officielles. Une mesure qui rentrent dans les prérogatives du chef de l’Etat et qui ouvre une certaine liberté dans l’organisation des cérémonies mortuaires de ces personnalités .

Alim Hayatou , décédé à l’hôpital général de Yaoundé a été enterré dans sa terre natale à Garoua après une cérémonie funéraire fort courue et en présence des personnalités venues de toutes parts pour accompagner le lamido de Garoua à sa dernier demeure et lui rendre un dernier hommage. Le président de la république y était représenté par le Ministre de la santé , Malachie Manaouda.

Ce jeudi , c’est un parterre de personnalités qui ce sont ruées  vers l’aéroport militaire de Douala pour accueillir la dépouille mortuaire du richissime homme d’affaire camerounais décédé en Afrique du Sud a Durban ,il y’a quelques jours. 

Malgré ,la pandémie les populations pour la plupart de la famille proche et ou éloigné du défunt se sont données rendez-vous , afin d’accueillir la dépouille de Pascal Monkam arrivée à Douala ce matin du jeudi 8 mars 2021 .

Comme pour Alim Hayatou , mesures exceptionnelles.  Il bénéficie du décret du président de la République lui instituant des obsèques officielles et donc un passé droit pour l’organisation ouverte au public des cérémonies y dédiées.

Cachez-nez évident , mais comment respecter la distanciation préconisée comme une des édités barrières à respecter pour barrer la route au Corona virus en ces moments là où on sait que la pandémie est présenté et même ,que nous peut plus douter de son existence avec le décès de Pascal Monkam dont on dit être mort des suites de Corona virus .

Après Douala , une grande cérémonie traditionnelle est prévue dans le village Bakassa où sera inhumé l’homme d’affaire et en présence d’un millier de personnes invitées et ou curieuses venues dire un dernier au-revoir à Monkam Pascal entré dans les affaires très tôt à l’âge de 12 ans et devenu l’un des plus grosse fortune d’Afrique.

Pierre Laverdure Ombang 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Tchad > Nécrologie: Le Président tchadien est mort au combat

Le chef d’Etat tchadien Idriss  Deby Itno est mort, annonce le porte parol…