Home Santé Afrique Cameroun > Covidgate: Malachie Manaouda reprend sèchement Louis Paul Motaze.
Afrique - 28 juillet 2021

Cameroun > Covidgate: Malachie Manaouda reprend sèchement Louis Paul Motaze.

cette sortie vient en réponse à la publication d’un rapport par Louis Paul Motaze sur le site internet du ministère des Finances.

Un rapport d’exécution du fonds spécial de solidarité nationale pour la lutte contre le coronavirus et ses répercussions économiques et sociales au titre de l’année 2020, a été rendu publique il y’a quelques jours par le ministre Louis Paul Motaze des finances, accablant de toutes parts le ministère de la santé publique et de fait le ministre Manaouda Malachie. D’après le rapport de Louis Paul Motaze qui se donnait pour ambition entre autres, de rendre compte de l’exécution budgétaire des différentes allocations accordées aux différentes administrations impliquées et la situation détaillée par administration, la stratégie gouvernementale « s’est montrée efficace » tout en déplorant « un nombre considérable de morts ».

Le gouvernement reconnaît néanmoins qu’un certain nombre d’écueils ont entravé la bonne exécution des activités sur le financement Covid-19 au courant de l’exercice 2020. Notamment, la non régularisation par le Minsanté des avances de trésorerie consenties à son profit pour un montant total de 45,9 milliards.

Le Ministre de la santé publique en date du 27 juillet à donc adressé une correspondance au ministres de finances , sur ce rapport et notant au passage que dans rapport , ni le projet n’ont été transmis à son département ministériel en vue d’apporter le cas échéant , des éléments de réponses à certaines informations ou interrogation qui pourraient y subsister.

Et contrairement à ce qui est évoqué en page 123 dans le rapport  » Motaze  » et indiquant la non régularisation par le ministre de la santé publique des avances de trésorerie consenties à profit , Malachie Manaouda dans sa correspondance au Minfi fait lire que :

 »Les dépenses effectuées par la paierie spécialisée du ministère de la santé publique dans le cadre de la riposte sanitaire contre le covid -19 s’élève à 34,5 milliards au lieu de 45 ,9 milliards de francs cfa…En plus il convient de relever que les dites dépenses ont été exécutées en procédure normale et que la liasse documentaire en soutien de la dépense est bel et bien disponible dans les services du trésor ayant effectué toutes ces opérations et qui relèvent d’ailleurs de votre département ministériel . De ce fait , la régularisation qui n’est rien d’autres qu’un mécanisme de couverture budgétaire ne saurait être de la compétence du ministère de la santé publique , alors que suivant les dispositions de la circulaire n°000220/c/ Minfi du 22 juillet 2020, précisant les modalités d’organisation , de fonctionnement et de suivi-evaluation du fonds spécial de solidarité nationale pour la lutte contre le coronavirus et ses répercussions économiques et sociales , le seul ordonnateur dudit compte d’affectation est le ministre des finances »

dixit Malachie Manaouda.

Malachie Manaouda , rappelle au passage au ministre de finances qui fein de ne pas le savoir que

 »pour les ressources issues des fonds de concours mobilisés et exécutés par les banques commerciales , le Directeur général du budget a reçu par bordereau du 20 avril 2021 , en plus du compte d’emploi de ces ressources , toutes les pièces justificatives ainsi que le livre journal des recettes et le livre journal des caisses du billeteur désigné a cet effet »

Il revient en effet à la lecture des précisions apportées par Malachie Manaouda de la santé publique au ministre des finances Louis Paul Motaze de justifier ce dépassement budgétaire mentionné déjà par le député de la nation l’honorable Nitcheu jean Michel qui faisait déjà lire dans sa dernière sortie sur le sujet , de 15,3 milliards Fcfa prélevé sur le budget de l’État sans l’avis préalable du Parlement.

 »Le rapport d’exécution qui vient d’être publié concerne le compte d’affectation spéciale (Cas-Covid-19) qui a été mobilisé à hauteur de 161,89 milliards Fcfa sur les 180 milliards Fcfa budgétisés.

Dans sa lettre d’intention adressée au Fmi en avril 2020 avant l’éligibilité du Cameroun à la Facilité de Crédit Rapide en mai 2020, le ministre des finances s’était engagé à publier semestriellement un rapport d’exécution des dépenses liées à la lutte contre le covid-19. Et le Fmi avait exigé un audit indépendant sur la gestion de ces fonds. Où est passé le rapport d’exécution des 222,4 milliards Fcfa reçus du Fmi?

Comment comprendre l’empressement du Ministre Louis Paul Motaze a rendre publique  »un rapport d’exécution du fonds spécial de solidarité nationale pour la lutte contre le coronavirus et ses répercussions économiques et sociales au titre de l’année 2020 » sans l’avoir au préalable envoyé au ministre de la santé ?

Il fait lire la correspondance , a cet effet a lui adressé par Malachie Manaouda pour mieux comprendre les motivations de Louis Paul Motaze à jeter en pâture son  »collègue » . Où est donc passé la cohésion gouvernementale ?

Pierre Laverdure OMBANG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Bataille au sommet: La guerre de l’opinion publique refait surface

Par Serge Aimé Bikoi Au moins huit journaux en ont fait l’écho ce lundi, 23 mai 2022…