Home Politique Afrique Cameroun > Covidgate: Nintcheu épingle Manaouda et Atanga Nji sur les dons reçus
Afrique - 15 juin 2021

Cameroun > Covidgate: Nintcheu épingle Manaouda et Atanga Nji sur les dons reçus

C’est l’essentiel de deux lettres envoyées aux deux ministres ce 14 juin 2021 dans lesquelles il demande une reddition des comptes en nature et en numéraire.

En ce qui concerne Manaouda Malachie, le ministre de la Santé publique, le député du Wouri-est lui adresse une lettre dont l’objet porte sur « les dons reçus dans le cadre de la lutte contre Coronavirus ».  Dans cette correspondance dont copie est parvenue à Le Messager, le ton est ferme et courtois.  Il sollicite du collaborateur de Ndion Gute de bien vouloir lui communiquer la liste des dons reçus en nature et en numéraire des partenaires bilatéraux et multilatéraux, des citoyens camerounais, et des entreprises camerounaises.

 Je vous saurais gré de m’indiquer également l’utilisation qui a été faite de tous ces dons reçus dans le cadre de la lutte contre le covid-19. Une suite favorable accordée à cette préoccupation m’obligerait. Veuillez agréer, M. le ùinistre, l’expression de ma haute considération.

signe l’élu du peuple âgé de 62 ans depuis son fief de Douala

Le ministre de la Santé publique qui commençait à vivre un temps de répit, devrait s’expliquer, si telle est la volonté du gouvernement de jouer à la transparence jusqu’au bout dans cette affaire de Covidgate qui refuse de quitter le devant de la scène, sur les différents dons octroyés de l’extérieur et de l’intérieur du pays. Une tâche herculéenne qui peut s’assimiler à la Toile de Penelope qui faisait et défaisait sa toile jour après jour. Jean Michel Nintcheu vient de soulever un autre pan de la boite de Pandore dont les Guinarous peuvent en sortir et broyer pas mal de gens. On se souvient qu’au mois de juillet de l’année dernière, Manaouda Malachie annonçait face à la presse qu’il ne touche pas à l’argent des donateurs. « Je n’ai aucun moyen de le faire même si je le voulais », assenait-il un brin exaspéré. Le vide laissé dès lors par le défunt Lamido de Garoua continue de complexifier la transparence nécessaire dans la gestion des fonds du Coronavirus.

Atanga Nji et l’ambulance chinoise

En écrivant au patron de l’Administration camerounaise le 14 juin 2021, Jean Michel Nintcheu veut savoir davantage sur le don d’ambulance octroyée par la République populaire de Chine. 

 Monsieur le ministre, Il me revient par voie de presse que dans l’argumentaire pour sa défense, à la question de savoir où était passée l’ambulance remise à l’État du Cameroun par la République populaire de Chine et qu’on ne retrouvait pas dans la liste de matériels reçus comme dons, le ministre de la santé publique a indiqué qu’il n’a jamais reçu un don d’ambulance de ce pays tout en faisant part de ce qu’il a plutôt reçu un don d’ambulance du Président de la République.

demande-t-il  au patron des gouverneurs des régions

Il poursuit sa lettre réquisitoire en réitérant à Atanga Nji de bien vouloir préciser où est passée l’ambulance remise comme don par la République populaire de Chine dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

 Par souci de transparence requise dans la lutte contre cette pandémie qui a déjà fait plus de 1 000 (mille) morts dans notre pays, une suite favorable à cette préoccupation m’obligerait.

termine-t-il sa lettre

Les concitoyens attendent de ce fait la sortie des deux ministres accusés, de laver proprement leur honneur devant l’opinion publique, surchauffée à blanc, suspicieuse à n’en plus finir.

Léopold DASSI NDJIDJOU

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Cameroun > Coopération: Le Minac tend la main aux Pme françaises

Le ministre des arts et de la culture a récemment reçu en audience, une délégation des Pme…